Si la musique vous donne la chair de poule, c’est que votre cerveau pourrait être spécial | Un site d'actualité internationale

Un site d'actualité internationale

un site qui fait le tour de l'info 24h sur 24

La NASA affirme qu’un astéroîde potentiellement dangereux…

Imaginez un rocher de la taille d’un gratte-ciel parcourant  l’espace 15 fois plus vite que l’avion le plus rapide connu à ce jour.   Maintenant, imaginez ce rocher  filant...

La percée révolutionnaire d’un test universel contre…

Des scientifiques d’une université des États-Unis ont fait une percée qui pourrait révolutionner la façon dont le cancer est diagnostiqué. Une équipe de l’Université Johns Hopkins de Baltimore, Maryland,...

Si la musique vous donne la chair de poule, c’est que votre cerveau pourrait être spécial

Avez-vous déjà eu ce sentiment d’extase à l’écoute d’une musique, à tel point que vous ressentez un frisson vous parcourir et vos poils se dresser sur vos bras?

C’est en tout les cas les sensations que ressent cet ancien étudiant depuis ses 16 ans, à l’écoute du titre «Whole Lotta Love» de Led Zeppelin.

Matthew Sachs, un ancien étudiant de Harvard, a étudié l’année dernière des individus qui se sentent parcouru par des frissons à l’écoute de leurs musiques favorites afin d’en étudier le déclenchement.

La recherche a examiné 20 étudiants, dont 10 ont admis avoir éprouvé les sentiments mentionnés ci-dessus par rapport à la musique et 10 qui n’ont rien ressenti d’inhabituelle malgré le fait qu’ils aient écouté leurs titres préféré.

Il a découvert que ceux qui avaient réussi à créer un attachement émotionnel et physique à la musique ont en réalité des structures cérébrales différentes de ceux qui n’ont pas créé un tel lien.

La recherche a montré qu’ils ont tendance à avoir un volume plus dense de fibres qui relient leur cortex auditif et les zones qui traitent les émotions, ce qui signifie que les deux peuvent mieux communiquer.

Les découvertes de Sachs ont été publiées sur “Oxford Academic”, en voici quelques extraits:

Les résultats démontrent que posséder plus de fibres est intimement lié a une efficacité accrue entre deux régions, ces derniers ont donc des interactions plus efficace entre elles.

Cela signifie que si vous avez des frissons à l’écoute de votre musique préférée, vous avez plus de chances d’avoir des émotions plus fortes et plus intenses.

De plus, ces sensations pourraient également être associées à des souvenirs liés à d’autres chansons, ce qui ne pourrait pas être contrôlé en laboratoire.

Bien que l’étude n’ait été que de petite taille, Sachs mène actuellement d’autres recherches qui porteront sur l’activité cérébrale à l’écoute de chansons qui déclencheront certaines réactions.

Ce faisant, il espère apprendre les causes neurologiques de ces réactions et pourrait de ses résultats pour l’avancée des traitements des troubles psychologiques.

La dépression provoque une incapacité à expérimenter le plaisir des choses de tous les jours.Vous pourriez utiliser la musique en tant que thérapie pour explorer vos sentiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site d'actualité international © 2017 Newstrotteur.fr