Un site d'actualité internationale

un site qui fait le tour de l'info 24h sur 24

Les microbes pourraient transformer les “déchets” humains…

Nous avons tous eu de la mauvaise nourriture à un moment donné et pensé que ça avait vraiment un goût de “merde”. Les scientifiques vont porter les “excréments” à...
les-microbes-pourraient-transformer-les-dechets-humains-en-nourriture-pour-les-astronautes
taenum-solium-parasite-santé

Un parasite de 3 millimètres et ses…

SANTÉ – Avez-vous déjà entendu parlé de ce parasite dénommé ténia ou sous son autre nom, le vers solitaire? non? ce pauvre homme, lui s’en souviendra toute sa vie!...

Soupçons de financement libyen: Djouhri, proche de Sarkozy, libéré sous caution à Londres

(Belga) L’homme d’affaires français Alexandre Djouhri, arrêté à Londres dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne de l’ex-président français Nicolas Sarkozy en 2007, a été libéré vendredi contre caution.

Il est désormais dans l’attente en attendant d’une audience d’extradition, a-t-on appris de source proche du dossier. Interpellé dimanche dernier, Alexandre Djouhri, personnage-clé de cette enquête menée à Paris, avait obtenu sa libération sous caution devant le tribunal londonien de Westminster. Après cinq nuits de détention, il a été libéré vendredi en fin d’après-midi après avoir payé la somme d’un million de livres (1,13 million d’euros), qui lui était réclamée contre sa remise en liberté effective, selon cette source. Il devra rester à Londres en attendant la tenue d’une audience le 17 avril consacrée à la demande d’extradition déposée par les autorités françaises, a-t-on ajouté de même source. L’homme d’affaires, familier des réseaux de la droite française et des affaires politico-judiciaires, avait été arrêté dimanche à l’aéroport d’Heathrow en vertu d’un mandat d’arrêt européen pour “blanchiment d’argent”, “détournements de fonds publics” et “corruption” délivré par la justice française. A l’issue d’une audience lundi devant le tribunal londonien de Westminster, il avait été placé en détention provisoire. Résident suisse, Alexandre Djouhri, 58 ans, fait figure de personnage-clé de l’enquête ouverte à Paris depuis 2013 pour vérifier les accusations lancées deux ans plus tôt par l’ancien président libyen Mouammar Kadhafi et son fils Seif el-Islam, selon lesquelles Nicolas Sarkozy avait bénéficié de leurs fonds pour financer sa campagne électorale de 2007. L’ancien président a toujours rejeté ces accusations. (Belga)



Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site d'actualité international © 2017 Newstrotteur.fr