Le Royaume-Uni a refusé le statut diplomatique demandé par l’Equateur pour Assange | Un site d'actualité internationale

Un site d'actualité internationale

un site qui fait le tour de l'info 24h sur 24

La NASA affirme qu’un astéroîde potentiellement dangereux…

Imaginez un rocher de la taille d’un gratte-ciel parcourant  l’espace 15 fois plus vite que l’avion le plus rapide connu à ce jour.   Maintenant, imaginez ce rocher  filant...

La percée révolutionnaire d’un test universel contre…

Des scientifiques d’une université des États-Unis ont fait une percée qui pourrait révolutionner la façon dont le cancer est diagnostiqué. Une équipe de l’Université Johns Hopkins de Baltimore, Maryland,...

Le Royaume-Uni a refusé le statut diplomatique demandé par l’Equateur pour Assange

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, s’est vu refuser par le le statut diplomatique par le Royaume-Uni suite à sa naturalisation par l’Equateur, ce qui l’aurait aidé à quitter le pays sans être appréhendé par les autorités.

“Le gouvernement équatorien a récemment demandé au Royaume-Uni, le statut diplomatique pour M. Assange”, a déclaré un porte-parole du Foreign and Commonwealth Office, selon le Guardian. “Le Royaume-Uni n’a pas accédé à cette demande et nous ne sommes pas en pourparlers avec l’Equateur, Le gouvernement Equatorien sait que la solution à ce problème serait que Julian Assange quitte l’ambassade pour faire face à la justice. ”
Assange a réside à l’ambassade d’Équateur à Londres depuis 2012 et des rapports récents suggèrent qu’Assange est devenu un citoyen équatorien.

Si dans la foulée, Assange avait réussi à obtenir un statut de diplomate, beaucoup pensent qu’il aurait pu alors bénéficier de certains droits d’immunité et quitter l’ambassade de Londres puis s’en aller du Royaume-Uni sans être arrêté.

En effet, Assange est actuellement menacé d’être arrêté par les autorités s’il quitte l’ambassade. Assange accusé de hautes trahisons par les Etats-Unis, l’homme a également dû faire face à d’autres allégations, notamment une accusation de viol en Suède, mais les procureurs ont fini par classer l’enquête sans suite en 2017.

WikiLeaks a exprimé sa préoccupation selon laquelle si il avait le “malheur” de quitter l’ambassade, les États-Unis chercheraient son extradition et qu’il soit arrêté afin d’être jugé pour les faits dont on l’accuse. En avril 2017, le Washington Post a rapporté que le ministère de la Justice envisageait des poursuites contre Assange et WikiLeaks.

WikiLeaks est bien connu pour publier des secrets sur son site Web. Parmi ses publications controversées, le site Web a publié des courriels volés aux fonctionnaires démocrates au cours de la campagne 2016, ainsi que des détails sur les outils de piratage de la CIA.

Une évaluation de la communauté du renseignement américaine a déterminé en janvier dernier que WikiLeaks était en réalité une “couverture pour une opération de renseignement russe”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site d'actualité international © 2017 Newstrotteur.fr