“Voici à quoi ressemble mon “pays de merde”: Les pays africains et Haïti réagissent à la remarque de Trump | Un site d'actualité internationale

Un site d'actualité internationale

un site qui fait le tour de l'info 24h sur 24

La NASA affirme qu’un astéroîde potentiellement dangereux…

Imaginez un rocher de la taille d’un gratte-ciel parcourant  l’espace 15 fois plus vite que l’avion le plus rapide connu à ce jour.   Maintenant, imaginez ce rocher  filant...

La percée révolutionnaire d’un test universel contre…

Des scientifiques d’une université des États-Unis ont fait une percée qui pourrait révolutionner la façon dont le cancer est diagnostiqué. Une équipe de l’Université Johns Hopkins de Baltimore, Maryland,...

“Voici à quoi ressemble mon “pays de merde”: Les pays africains et Haïti réagissent à la remarque de Trump

Le mépris du président Trump envers des pays tels  que Haïti, Le Salvador et de toute l’Afrique qu’il qualifie de “pays faibles” dont les habitants ne seraient pas souhaitables en tant que candidat à l’immigration aux Etats-Unis a choqué le monde entier et provoqué une condamnation rapide.

Le président a fait ces remarques jeudi lors d’une réunion de la Maison Blanche avec les législateurs et a suggéré que les immigrants de Norvège ou d’Asie seraient préférables.

“La Commission de l’Union africaine est franchement alarmée par les déclarations du président des Etats-Unis qui se réfèrent aux migrants des pays africains et d’autres en des termes aussi méprisants”, a déclaré Ebba Kalondo, porte-parole du président de la commission Moussa Faki. “Considérant la réalité historique du nombre d’Africains arrivés aux États-Unis pendant la traite négrière atlantique, cela va à l’encontre de tout comportement et de toute pratique acceptés”.

Elle a ajouté que la déclaration était particulièrement désagréable venant du président d’un pays de l’envergure des Etats-Unis.

La réaction du porte-parole des droits de l’homme des Nations Unies, Rupert Colville, a inhabituellement directe, qualifiant les propos de “racistes”.

“Il n’y a pas d’autre mot qui puisse qualifier l’attitude de ce président que celui de”raciste “”, at-il déclaré lors d’un point presse à Genève. “Vous ne pouvez pas exclure des pays et des continents entiers en les qualifiant de “pays de merde”, dont les populations entières, qui ne sont pas blanches, ne seraient donc pas les bienvenues.”

En Haïti, les gens se sont rendus sur Twitter pour partager des photos de leur pays – des collines verdoyantes, des palmiers au coucher du soleil et des eaux turquoises étincelantes.

“Hey #ShitHolePresident!” A écrit Harold Isaac. “Voici à quoi ressemble mon pays de merde.”

L’ambassadeur d’Haïti aux Etats-Unis a condamné les déclarations et a déclaré que le pays avait demandé une explication officielle des commentaires de Trump par les responsables américains.

“Dans l’esprit du peuple d’Haïti, nous sentons dans les déclarations, si elles ont bien été faites, que le président était mal informé sur Haïti et son peuple”, a déclaré l’ambassadeur, Paul G. Altidor, dans un communiqué.

Altidor a déclaré que l’ambassade haïtienne à Washington a été inondée de courriels d’Américains s’excusant pour les remarques de Trump, qu’il trouvait encourageantes.

En Afrique, où le continent entier a été également méprisé par Trump à travers ses propos, de nombreux internautes originaires d’Afrique ont tenu à rappeler combien ce continent est beau, bien loin des qualificatifs du président des Etats-Unis, avec un présentateur bien connu de la chaîne sud-africaine SABC tweetant “Bonjour du plus beau “pays de merde” du monde! ! “

Le secrétaire général adjoint de l’ANC, le parti fondé par Nelson Mandela, a répliqué au commentaire de Trump lors d’une conférence de presse en Afrique du Sud. “Notre pays n’est pas un pays faible, ni Haïti ni aucun autre pays en détresse”, a déclaré Jessie Duarte.

“Il est désobligeant et triste d’appartenir à des pays qui ont été qualifiés de “pays de merde”, a déploré Moses Osani, spécialiste des communications lors de sa pause déjeuner à Nairobi. «Les immigrants contribuent également à l’économie des États-Unis. Nous avons des parents qui travaillent si fort, environ trois emplois par jour, qui travaillent et espèrent que leurs familles pourront faire une percée dans leur pays.

Vicente Fox, un ancien président du Mexique et un critique acerbe de Trump, a également noté sur Twitter l’histoire de l’immigration américaine, disant que «votre bouche est la plus infecte des pays de merde du monde. Avec quelle autorité auriez-vous le droit de proclamer qui seraient les bienvenus ou non en Amérique. La grandeur de l’Amérique est basée sur la diversité, auriez-vous oublié vos origines immigrées, Donald?

Les propos du président ont suscité l’émoi à travers tous le pays qui abrite une importante population d’origine immigrée.

Dans l’état de l’Illinois Le sénateur Kwame Raoul, fils d’immigrés haïtiens, a déclaré qu’il n’y aurait aucune “excuse recevable à ce sujet”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site d'actualité international © 2017 Newstrotteur.fr