Kim Jong a “jetté un coup d’œil” dans le livre ‘Fire and Fury’ sur Trump | Un site d'actualité internationale

Un site d'actualité internationale

un site qui fait le tour de l'info 24h sur 24

Le télescope Kepler de la Nasa découvre…

Les scientifiques ont découvert trois nouvelles planètes «super-Terre» en orbite autour de l’étoile naine blanche LP415-17, à 267 années-lumière de la Terre. Une super-Terre est une exoplanète dont la...

La percée révolutionnaire d’un test universel contre…

Des scientifiques d’une université des États-Unis ont fait une percée qui pourrait révolutionner la façon dont le cancer est diagnostiqué. Une équipe de l’Université Johns Hopkins de Baltimore, Maryland,...

Kim Jong a “jetté un coup d’œil” dans le livre ‘Fire and Fury’ sur Trump

La menace twittée par le président Donald Trump l’automne dernier, selon laquelle la Corée du Nord serait confrontée au «feu et à la fureur», est devenue le titre d’un nouveau livre. Le livre est devenu un blockbuster. Et maintenant, l’homme que Trump a menacé, le chef suprême nord-coréen Kim Jong-un, utilise le best-seller de Michael Wolff pour riposter.

Le dernier rebondissement de ce qui a été une guerre de mots épique entre Trump et Kim Jong Un est apparu jeudi dans les pages du principal journal nord-coréen, citant la popularité du livre de Wolff, “Fire and Fury: Inside the Trump White House” Comme preuve de «l’explosion rapide des sentiments anti-Trump dans la communauté internationale», rapporte l’Associated Press.

“Le livre anti-Trump est en train de se répandre partout dans le monde, donc Trump est massivement humilié dans le monde entier”, a lancé Kim, ajoutant avec optimisme que de fortes ventes du livre “prédit la fin politique de Trump”.

Alors que le leader nord-coréen a été le destinataire des insultes intercontinentales les plus virulentes de Trump, la République islamique d’Iran, un «régime meurtrier» selon le président, a également pris connaissance du livre de Michael Wolff.

Mercredi, l’Agence de presse de la République islamique d’Iran, a utilisé le travail de Wolff pour démontrer que Trump était déséquilibré et que le monde devrait résister aux efforts américain pour déchirer l’accord nucléaire.

“Les promesses et les tentatives faites par le président américain au cours de la première année de sa présidence encouragent de plus en plus l’idée qu’il a une sorte de problème mental”, a déclaré l’article. “L’engagement de Trump à rompre l’accord nucléaire de l’Iran signé en juillet 2015 est un exemple.”

Pour la Maison Blanche, des livres comme «Fire and Fury», que Sarah Sanders a qualifié de «trash» et «pleins de mensonges», sont préjudiciables non seulement au président mais aussi aux intérêts nationaux américains.

Pas étonnant alors que Trump a appelé à des changements aux lois américaines sur la diffamation.

“Si quelqu’un dit quelque chose qui est totalement faux et sciemment faux, la personne qui a été abusée, diffamée devra pouvoir disposer d’un recours significatif”, a déclaré Trump jeudi. «Nos lois actuelles sur la diffamation sont une imposture et une honte, et ne représentent pas les valeurs américaines ou l’équité américaine, alors nous allons examiner cela de près. Nous voulons l’équité. ”

Et il n’est pas surprenant que son chef de cabinet, John Kelly, ait prit des dispositions contre l’utilisation par le personnel de téléphones portables privés au sein de la Maison Blanche, pour tenter de colmater les fuites qui pourrait entres autres alimenter des livres qui deviennent des munitions pour les adversaires de l’Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site d'actualité international © 2017 Newstrotteur.fr