Un site d'actualité internationale

un site qui fait le tour de l'info 24h sur 24

Les microbes pourraient transformer les “déchets” humains…

Nous avons tous eu de la mauvaise nourriture à un moment donné et pensé que ça avait vraiment un goût de “merde”. Les scientifiques vont porter les “excréments” à...
les-microbes-pourraient-transformer-les-dechets-humains-en-nourriture-pour-les-astronautes
taenum-solium-parasite-santé

Un parasite de 3 millimètres et ses…

SANTÉ – Avez-vous déjà entendu parlé de ce parasite dénommé ténia ou sous son autre nom, le vers solitaire? non? ce pauvre homme, lui s’en souviendra toute sa vie!...

Les microbes pourraient transformer les “déchets” humains en nourriture pour les astronautes

Nous avons tous eu de la mauvaise nourriture à un moment donné et pensé que ça avait vraiment un goût de “merde”. Les scientifiques vont porter les “excréments” à un nouveau sommet avec l’objectif d’en faire une nourriture de “substitution” destinée à soutenir les futurs astronautes pendant des missions habitées à long terme dans l’espace.

Les scientifiques ont créé une méthode pour transformer la matière fécale humaine en une source de nourriture comestible.Le processus utilise des microbes pour décomposer les déchets solides et liquides, ce qui est une façon plus agréable de dire les excréments et l’urine. Au fur et à mesure que les microbes décomposent ces déchets solides et liquides, une substance en résulte et contient des protéines ainsi que des graisses. La source de nourriture créée par les microbes est comestible “directement ou indirectement, en fonction des préoccupations de sécurité”.

Les scientifiques sur le projet affirment que le goût de cette “nourriture” pourrait être comparable à la Vegemite (une pâte à tartiner brun foncé et relativement salée à base d’extrait de levure). Le processus implique une digestion “anaérobie” pour décomposer les matières organiques dans un environnement sans oxygène. Cette méthode est utilisée sur terre pour le traitement des déchets.

Le processus de digestion anaérobie produit du méthane, que les scientifiques utilisent ensuite pour cultiver un autre microbe appelé Methylococcus capsulatus. Cette souche microbienne est utilisée comme aliment pour animaux avec 52% de protéines et 36% de matières grasses. C’est une source de nourriture potentielle pour l’homme.

Les scientifiques admettent que la méthode n’est pas encore totalement prête, mais elle pourrait potentiellement résoudre le problème de nourriture suffisante pour les missions de longue durée dans l’espace. Cette nouvelle méthode est également capable de décomposer rapidement les déchets en les rendant consommables plus rapidement que la culture de tomates ou de pommes de terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site d'actualité international © 2017 Newstrotteur.fr