De nouveaux détails sur la messagerie chiffrée que prépare le gouvernement pour cet été

Comme nous le savons, le gouvernement prépare pour cet été une messagerie chiffrée qui permettra aux ministres et aux fonctionnaires de communiquer de manière sécurisée, sans dépendre des applications Telegram et WhatsApp. Elles sont populaires dans ce domaine parce que les conversations sont chiffrées.

Aujourd’hui, Guillaume Poupard, le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), a partagé des détails au cours d’une conférence de presse. « Ce n’est pas une messagerie secret défense, c’est une messagerie qui se veut fonctionnelle comme WhatsApp ou Telegram », a-t-il indiqué. Il explique qu’elle sera basée sur outils open source et utilisera des serveurs basés en France.

Les membres du gouvernement communiquent généralement à l’aide de Telegram, même le président de la République Emmanuel Macron utilise cette application. Mais Telegram donne très peu d’informations sur sa technologie de chiffrement ou la localisation des serveurs qu’il utilise, ce qui commence à déranger le gouvernement. C’est pour cette raison qu’une solution maison va voir le jour.

De plus, Telegram est souvent présenté comme un service qui est utilisé par des criminels, des terroristes et d’autres personnes pour communiquer de manière sécurisée. La Russie a récemment ordonné le blocage de Telegram parce que le service refuse de lui donner les clés pour lire les messages de n’importe quel utilisateur. Le gouvernement français veut éviter d’être lié à ce genre d’affaires, d’où l’intérêt de créer sa propre solution pour plus de sécurité et de confidentialité.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault