Un site qui fait le tour de l'info au quotidien

Newstrotteur, n°1 sur l'actualité Française et Internationale pour ne rien rater des news politique, people, sport, santé, science, innovation, 24h/24 7j/7

Arthrum : le traitement anti arthrose ne sera finalement pas déremboursé tout de suite

Ce dispositif contre l’arthrose du genou devait être déremboursé à partir du 1er juin 2017. Mais il continuera pour le moment d’être pris en charge à 60%. Explications.

Elles devaient être déremboursées dès le 1er juin 2017. Les injections intra-articulaires d’acide hyaluronique, qui font vivement parler d’elles depuis le mois de mars 2017, viennent d’obtenir un sursis. Après l’annonce d’un déremboursement de ces traitements dans un arrêté publié au Journal Officiel le 28 mars 2017, une lettre de contestation signée début avril par plus de 400 000 personnes réclamait le retrait de cette mesure. Finalement, le Conseil d’Etat a annoncé suspendre la radiation de la liste des produits remboursables d’un de ces dispositifs, l’Arthrum, dans une ordonnance du 24 mai 2017. Une information rapportée par Le Quotidien du Pharmacien.

Deux produits toujours remboursés à 60%

Les dispositifs concernés par le déremboursement étaient les suivants : Adant, Arthrum, Durolane, Euflexxa, Go-On, Ostenil, Sinovial, Structovial, Synvisc-One et Synocrom. Avant Arthrum, le produit Ostenil avait déjà évité le déremboursement le 12 mai 2017. Ces deux produits continueront donc d’être pris en charge à 60% par la sécurité sociale, jusqu’à ce que les magistrats se penchent sur leur cas. Pourquoi un tel revirement ? Pour éviter des préjudices économiques conséquents pour le laboratoire LCA, le fabricant de ce dispositif. Le Conseil d’Etat a en effet pris en compte le fait que l’Arthrum représentait plus de 60% du chiffre d’affaires de cette société.

Service médical rendu insuffisant

En parallèle de ces deux produits, le Hyalgan, qui est actuellement la seule injection considérée comme un médicament, est toujours remboursé. Mais son taux de prise en charge a chuté de 65 à 15% en novembre 2016. La raison : comme pour les dispositifs menacés de déremboursement, le service médical rendu (SMR) de ce traitement est jugé insuffisant.

 

Vidéo. Reconnaître une arthrose du genou

Vendredi 02 Juin 2017 : 10h49
Vendredi 02 Juin 2017 : 10h49

…Lire la suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Art / Design

Automobile

Un site qui fait le tour de l'info au quotidien © 2017 Newstrotteur.fr