Des navires de guerre russes ont traqué un porte-avions américain dans un jeu du chat et de la souris

USS Harry S Truman – russie – syrie- trump- guerre – newstrotteur

Des navires de guerre russes ont traqué un porte-avions américain et son groupe d’attaque dans une course-poursuite “chat et souris” en Méditerranée, en pleine tensions sur le dossier Syrien.

L’USS Harry S. Truman a  été poursuivi  autour de la Méditerranée par un groupe de frégates russes dirigé par le navire de guerre Yaroslav Mudry.

La vidéo de l’incident montre un vaisseau russe au loin qui suit le transporteur et son escorte de destroyers.

Une vidéo a été partagée par ITV alors qu’une équipe de journalistes visitait le navire de guerre américain.

Ce navire est l’arme principale des États-Unis contre l’Etat islamique, chargé entre autres de lancer des frappes sur leurs positions en Syrie.

Les tensions de guerre ont cependant éclaté après que les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont lancé des frappes aériennes contre le pote de Vladimir Poutine, Bachar al-Assad.

l’USS Harry S. Truman, est un navire de 116 000 tonnes, c’est le vaisseau amiral du puissant groupe Carrier Strike Group 8 de l’US Navy.

Le navire de guerre a quitté les États-Unis le mois dernier avec un escadron de destroyers pour devenir la principale force du président américain Donald Trump au Moyen-Orient.

Il a été rejoint par les destroyers de missiles guidés USS Arleigh Burke, l’USS Bulkeley, l’USS Forrest Sherman, l’USS Jason Dunham et l’USS The Sullivans et l’USS Farragut.

Les navires de guerre russes ont également une position dans la Méditerranée depuis la mer Noire tandis que Poutine offre son plein soutien à Assad.

L’USS Harry  S.  Truman peut transporter jusqu’à 90 avions de combat et hélicoptères  et transporte  près de 6 000 marins.

Il est également armé de missiles de défense aérienne, des torpilles et des mitrailleuses pour se défendre  lui-même d’une attaque.

Il a nottament aidé à lancer des frappes aériennes contre l’Etat islamique en 2015, en lâchant plus de 1000 bombes à partir d’avions qui ont décollé de son pont.

Et le navire a  été impliqué  dans un conflit avec l’Iran en 2016 lorsqu’il a été harcelée par  un  drone.

La frégate russe Yaroslav Muddy, qui pèse 4 400 tonnes, est remplie de missiles anti-navires et de torpilles.

Il porte des missiles « Switchblade »  qui  sont conçus pour couler les navires de guerre ennemis.

Il a rejoint  le groupe de travail de la Russie dans la Méditerranée le mois dernier après avoir navigué à travers la Manche.

Le HMS St Albans a observé le navire au large de la côte britannique.

Le navire a été impliqué dans un affrontement avec les Etats-Unis en juin 2016 quand il a navigué près de l’USS Gravely en Méditerranée.

ITV a rapporté que la frégate entretient désormais des relations “douces et légères” avec la marine américaine, et les deux forces échangent des informations en utilisant les protocoles de la guerre froide.

Les tensions ont atteint des niveaux comparables à ceux de la «guerre froide» cette année, alors que l’Occident et la Russie s’affrontent sur la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault
Actualité