Kim Jong Un: « Je ne suis pas le genre de personne qui utiliserait des armes nucléaires contre les États-Unis »

kim-jong-un-corée-du-nord-trump-sommet-newstrotteur

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré qu’il n’était « pas du genre à tirer des missiles nucléaires sur les Etats-Unis, promettant d’initier une fermeture » vérifiable « de la principale centrale nucléaire de Punggyeri.

Yoon Young-chan le porte-parole du président sud-coréen a informé dimanche les journalistes des conversations de Kim et du président Moon tout au long de leur rencontre historique, le premier sommet inter-coréen depuis onze ans.

Kim aurait dit à Moon que « les Etats-Unis ont des objections contre le régime du Nord, mais si les Etats-Unis tentent de parler avec le Nord, ils verraient que ça ne serait pas le genre de pays qui tirerait utiliserait des armes nucléaires.

Le Nord, l ‘année dernière, a déclaré que le territoire américain de Guam et la partie continentale des États – Unis étaient bien à la portée de sa frappe nucléaire.

Il a menacé de transformer les États-Unis « en une mer de feu », après une nouvelle série de sanctions des Nations Unies imposées au Nord en août, et a fait un avertissement similaire concernant Séoul, après que le Sud ait mené un exercice militaire.

Un mois plus tard, le régime lançait son sixième essai nucléaire dans son principal centre d’essais de Punggyeri et, en novembre, il affirmait avoir lancé avec succès un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM).

Le Nord, cependant, a déclaré un moratoire sur les essais nucléaires ainsi que les missiles et a déclaré qu’il fermerait le site d’essais nucléaires de Punggyeri, avant son sommet avec le Sud.

« Si nous nous rencontrons fréquemment et établissons la confiance avec les Etats-Unis et promettons la fin de la guerre et de la non-agression, pourquoi vivrions-nous difficilement en possédant des armes nucléaires? » aurait affirmé Kim jong un à Moon vendredi.

Kim a également démenti les spéculations selon lesquelles le Nord aurait décidé de fermer l’usine de Punggyeri car elle était en grande partie usée, après six essais nucléaires, a rapporté No Cut News.

« Vous sauriez si vous êtes venu le voir, mais il est en excellent état avec deux puits de mine qui sont plus grands que l’installation d’essai initiale », a déclaré Kim.

Il a promis de fermer le site de test en mai et de le « révéler de manière transparente à la communauté internationale ».

« Nous allons bientôt inviter des experts et des journalistes du Sud et des Etats-Unis », a-t-il déclaré.

Moon et Kim ont signé et annoncé vendredi l’accord historique de Panmunjom, nommé d’après le village frontalier, où ils ont tenu leurs pourparlers.

Les deux Corée ont convenu de poursuivre la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne et la fin de la guerre par un traité de paix.

Des pourparlers plus intensifs sur la dénucléarisation sont attendus entre Kim et le président américain Donald Trump lors de leur prochaine réunion au sommet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

Santé

Des études précédentes ont mis en évidence le rôle importan ...

Clifford B. Saper, MD / PhD, directeur du département de ne ...

Les infections à la bactérie Salmonella , souvent causées p ...

Les ingénieurs biomédicaux de l’Université de Duke ont déco ...

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault

Actualité