L’agresseur au couteau à Paris qui a tué un homme dans la rue était «né en Tchétchénie»

attaque-couteau-paris-tchetchenie-newstrotteur-a-la-une

L’homme à l’origine d’un attentat meurtrier perpétré au centre de Paris est né en 1997 en Tchétchénie et ses parents ont été arrêtés pour interrogatoire, selon les autorités.

Un fonctionnaire judiciaire a déclaré que le suspect avait la nationalité française mais était né en République russe de Tchétchénie, où l’extrémisme islamique a longtemps régné.

L’agresseur a été tué par la police après avoir poignardé un homme de 29 ans et blessé quatre autres dans un quartier animé près de l’Opéra Garnier samedi soir. Le suspect avait crié “Allahu Akbar” lors de l’attaque, selon des témoins. L’État islamique a plus tard revendiqué la responsabilité de l’attaque après avoir déclaré qu’un de ses «soldats» avait mené l’attaque.

Le président français Emmanuel Macron a tweeté: “La France a de nouveau payé en sang, mais ne donnera pas un pouce aux ennemis de la liberté”. La France a été en état d’alerte après une série d’attaques.

Plus de 230 personnes ont été tuées par des djihadistes inspirés par l’EI au cours des trois dernières années. Le ministre de l’Intérieur, Gerard Collomb, tient aujourd’hui une réunion spéciale sur la sécurité pour traiter de l’attaque, qui fait l’objet d’une enquête par les autorités antiterroristes. M. Collomb a déclaré du jour au lendemain que les autorités travaillaient pour trouver une personne qui aurait pu aider l’agresseur. L’attaquant a pris pour cible cinq personnes, puis s’est enfui, selon la police de Paris et un témoin.

Lorsque les policiers sont arrivés quelques minutes plus tard, il les a menacés et a été abattu, selon le responsable syndical de la police, Yvan Assioma. Les témoins ont décrit la surprise et la confusion pendant l’attaque, car ils ont reçu l’ordre de rester à l’intérieur des bars et des pubs.

«Je travaillais au restaurant et soudainement j’ai entendu une femme crier, il est venu l’attaquer», a déclaré Jonathan, un témoin travaillant à proximité. «C’est alors que la panique a commencé, tout le monde a commencé à crier et à essayer d’atteindre notre restaurant. L’attaquant a continué à se promener avec son couteau dans ses mains ensanglantées. «La police était rapidement sur les lieux, en moins de cinq minutes. Ils l’ont encerclé et il a essayé de les attaquer avec un couteau mais ils l’ont abattu », a-t-il déclaré aux journalistes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault
Actualité