Les écoulements nasaux de la femme étaient en réalité une fuite de liquide cérébral

écoulement-nasal-liquide-cérébral-cerveaux-newstrottteur

Au début, les médecins lui ont dit que ses écoulements nasaux étaient simplement dus à une simple allergie. Mais la femme, Kendra Jackson, savait que ce qui lui arrivait était plus grave que ça.

En 2013, La femme subit un accident de voiture, durant lequel son visage a violemment heurté le tableau de bord, selon un journal local. Plusieurs années après, ses symptômes ont commencé: un écoulement nasal sans fin, des maux de tête douloureux et des troubles du sommeil.

« le liquide s’écoulait comme une cascade, continuellement, et ensuite ça coulait à l’arrière de ma gorge », a déclaré la Kendra.

Ce n’est que lorsque cette dernière a vu un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge dans un institut de Medicine à Omaha qu’elle a appris que son nez qui coule ne provenait pas d’allergies, mais de liquide cérébro-spinal qui s’échappait de son cerveau. Les médecins ont dit à Jackson qu’elle perdait environ 8 onces (237 millilitres) de liquide par jour. (Le cerveau produit environ 17 onces [503 mL] de liquide cérébro-spinal par jour.)

Le LCS est un liquide clair qui s’écoule entre le cerveau, son enveloppe externe, et entre la moelle épinière et son enveloppe externe. Le liquide amortit le cerveau et la moelle épinière et aide à éliminer les déchets du cerveau. Le liquide clair, s’il fuit d’une narine ou dans la gorge d’une personne, peut avoir un goût métallique, a rapporté Live Science en 2015 .

Bien que le fluide cérébral qui fuit semble certainement alarmant, les gens peuvent contracter une maladie, connu médicalement comme la rhinorrhée CSF, pendant des années avant que de graves problèmes apparaissent, selon le New York Eye. Une telle complication impliquerait alors une méningite bactérienne, une infection grave qui provoque une inflammation des méninges, ou la muqueuse du cerveau et de la moelle épinière.

Dans le cas de Jackson, le Dr Christie Barnes, rhinologue du Nebraska Medicine, et le Dr Dan Surdell, neurochirurgien, ont tenté de résoudre le problème, a indiqué l’hôpital dans un message sur Facebook .

L’équipe a identifié la source de la fuite: un très petit trou entre le crâne et les narines de Jackson. En passant par le nez, les médecins ont pu combler la fuite avec certains tissus adipeux de Jackson, a rapporté un journal local. Elle s’attend à un rétablissement complet dans les semaines qui suivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault

Actualité