Les sous-locations d’Airbnb avec le partenariat Century 21

airbnb-century-21-immobilier-sous-location-newstrotteur

Airbnb est devenue une sorte d’affiche pour «l’économie du partage», après être passée de sa simple promesse de «matelas d’air et de céréales» en 2008 à devenir une loca- ture de location de logements dix ans plus tard.

La start-up basée à San Francisco a levé plus de 4 milliards de dollars de financement, et des rapports récents indiquent qu’elle a attiré des revenus de 2,6 milliards de dollars l’année dernière. Cependant, l’entreprise a atteint sa première année complète de rentabilité en 2017 avec près de 100 millions de dollars à la banque.

Alors qu’Airbnb s’est avéré extrêmement populaire auprès des propriétaires et des voyageurs, son modèle sous-jacent a suscité des critiques sur un certain nombre de fronts en ce qui concerne l’impact qu’il a sur les quartiers. Par exemple, certaines études ont indiqué que de nombreux propriétaires sont enclins à garder leurs propriétés à l’écart des marchés locatifs à long terme pour obtenir des frais plus élevés sur Airbnb, ce qui entraîne une pénurie de logements à long terme et des loyers plus élevés. sont disponibles.

Ailleurs, Airbnb est souvent utilisé par les locataires à long terme pour sous-louer leur logement, au grand dam des propriétaires . Mais c’est un domaine sur lequel Airbnb cherche actuellement à capitaliser, en lançant officiellement un service de sous-location en France, en partenariat avec le géant américain de la franchise immobilière Century 21 .

Favoriser la sous-location

Le partenariat voit Airbnb se positionner officiellement comme un intermédiaire pour les locataires à plus long terme afin d’utiliser Airbnb pour sous-louer leurs maisons jusqu’à 120 jours par an. Cela fait suite à la récente modification de la politique de la société , qui stipulait que les hôtes Airbnb à Paris se limiteraient à louer leurs maisons pour une durée maximale de quatre mois sur l’année.

Pour ce qui est de la façon dont cela fonctionne, tout contrat signé avec une propriété de Century 21 est éligible à l’un des nouveaux baux de sous-location d’Airbnb, qui prévoit une répartition des revenus entre le propriétaire, le locataire et l’agence. Cela fonctionne à 70 pour cent pour le locataire, 23 pour cent pour le propriétaire, et sept pour cent pour Century 21.

Ainsi, le processus nécessite automatiquement la permission du propriétaire, ce qui explique pourquoi Airbnb appelle cela un accord «gagnant-gagnant». Les locataires peuvent disparaître pendant quelques mois en toute sécurité en sachant que leur loyer est couvert, tandis que leur propriétaire est à bord pour le trajet avec la promesse de gains potentiellement plus élevés.

Selon Airbnb, le partenariat sous-loué ne sera expérimenté à Paris que dans un premier temps, mais il pourra être proposé plus tard dans 852 agences de Century 2. Cependant, il n’y a aucune raison pour que ce modèle ne puisse être reproduit ailleurs dans le monde – Airbnb a une limite de 90 jourspour toute la maison à Londres, et il semble que son nouveau modèle de sous-location pourrait tout aussi bien fonctionner.

Paris est depuis longtemps l’un des plus gros marchés d’Airbnb , mais la société est de plus en plus en désaccord avec les responsables municipaux sur les annonces non enregistrées qui sont commercialisées sur la plateforme. Et les fonctionnaires apaisants de la ville est clairement au moins un motif derrière le programme de sous-location car il promet de soutenir l’offre locale de logements. Dans son annonce plus tôt aujourd’hui, Airbnb a déclaré :

Avec le bail Airbnb-friendly, la sous-location sera bien mieux encadrée. De plus, cet accord ne tarit pas l’offre de logements dans les zones tendues mais encourage la sous-location des logements occupés

Ceci représente la dernière initiative visant à positionner Airbnb comme plate-forme de location de biens à plus long terme. L’année dernière, il s’est associé avec le promoteur immobilier Newgard pour un projet ambitieux de construction d’appartements de marque Airbnb en Floride, qui permettra aux locataires de louer des appartements pour la moitié de chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault

Actualité