Neymar et la Ligue des Champions en tête de la liste des tâches à accomplir par Tuchel

tuchel-entraineur-psg-unai-emery-neymar-newstrotteur

Le Paris Saint-Germain a mis fin à des semaines de spéculations en confirmant que Thomas Tuchel sera leur nouveau sélectionneur.

La réputation de l’ancien du Borussia Dortmund en tant que l’un des meilleurs entraîneurs d’Europe sera immédiatement mise en jeu alors qu’il mettra fin à une année sabbatique.

Cependant, des spéculations inutiles se profilent autour de Neymar, et il semble que Tuchel va devoir afficher son charisme d’entraîneur si il souhaite mettre la pépite du PSG de son côté, d’autant plus qu’il pourrait avoir à développer des compétences diplomatiques aussi pointues que son sens tactique face des joueurs de telles influences.

Voici quatre problèmes majeurs qui attendent le successeur de Unai Emery dans la capitale française.

Gagnez la Ligue des Champions

C’est peut-être franc et direct, mais c’est un sujet non négociable aux yeux du président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, et des ambitieux propriétaires qatari du club. La performance du PSG n’a pas assez pesé contre l’élimination de la Ligue des champions face à Barcelone et le Real Madrid ces deux dernières saisons.

Neymar

L’attaquant superstar du club a marqué 28 buts en 30 apparitions cette saison après être parti de Barcelone pour un record du monde de 222 millions d’euros. Dimanche, il a été nommé joueur de l’année en Ligue 1, mais tout n’est pas aussi rose qu’il n’y paraît. Un couple de buteurs sur le terrain avec le recordman du club Edinson Cavani n’a pas eu les résultats qu’on escomptait, en effet, la mayonnaise n’a pas prit entre les deux joueurs qui ont d’ailleurs fait courir des rumeurs de mésententes. Nous saurons avec l’arrivée du nouvel entraîneur si l’attaquant brésilien va continuer avec le club parisien ou s’envoler à nouveau pour l’Espagne.

Équilibre de l’équipe

Le départ de Neymar serait un coup dur, mais s’il le fait, ou si l’UEFA réclame un équilibrage des comptes qui menace l’avenir de Kylian Mbappe, Angel Di Maria et d’autres, cela donne une opportunité de renouveau que Tuchel est plus que capable de saisir . En dehors d’une gamme d’attaquants prodigieusement doués, avec le compatriote de Tuchel Julian Draxler, les trous sont faciles à repérer.

La retraite de Thiago Motta signifie l’absence d’un milieu de terrain dédié et le départ de Blaise Matuidi n’a pas été suffisamment comblée depuis que l’international français a rejoint la Juventus. Thiago Silva aura 34 ans au début de la saison prochaine mais le pari d’Emery au Santiago Bernabeu a montré que la défense du PSG n’est pas encore prête à quitter le pivot du Brésil malgré le potentiel évident de Marquinhos et de Presnel Kimpembe. Un gardien de but fiable et de haut niveau est également attendu depuis longtemps.

Maintenir des relations avec ses patrons et joueurs

Le principal facteur à avoir rompu la trajectoire ascendante de Tuchel a été une relation tumultueuse avec ses employeurs. La combinaison d’une direction ne voulant pas accepter l’échec et une équipe de superstars et d’ego démesuré, semble promettre une bataille inégale pour le nouvel entraîneur, ce qui signifie que Tuchel va devoir s’imposer dès le début au PSG pour espérer mener ses joueurs aux plus grandes victoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault

Actualité