Serena Williams dit qu'elle se bat avec des «émotions post-partum» dans Instagram post

SerenaWilliams-1.jpg

Serena Williams a révélé qu'elle se sentait "pas une bonne maman" et qu'elle était "dans le pétrin" avant de se retirer de la Coupe Rogers.
Le finaliste de Wimbledon s’est retiré du tournoi de Montréal samedi en invoquant des "raisons personnelles".
Plus tôt dans la semaine, elle avait subi la pire défaite de sa carrière professionnelle à San Jose quand elle avait remporté un seul match contre Johanna Konta.
Dans un article publié sur Instagram lundi, Mme Williams a décrit son expérience dans la lutte contre la maternité tout en cherchant plus de gloire.
Elle a écrit: "La semaine dernière n’a pas été facile pour moi. Non seulement j'acceptais des trucs personnels difficiles, mais j'étais juste dans un funk. Surtout, je sentais que je n'étais pas une bonne maman. "
Williams, qui a souffert de complications potentiellement mortelles après la naissance de sa fille Alexis Olympia Ohanian Jr, a souligné comment les «émotions post-partum» peuvent durer plusieurs années.
Elle a expliqué qu'après avoir discuté de ses émotions avec sa famille et ses amis, elle était rassurée "que mes sentiments sont tout à fait normaux".
Exprimant son empathie avec les autres mères, Williams a déclaré: «Il est tout à fait normal que je sente que je ne fais pas assez pour mon bébé.
"On est tous passé par là. Je travaille beaucoup, je m'entraîne et j'essaie d'être le meilleur athlète possible.
"Cependant, cela signifie que bien que je sois avec elle tous les jours de sa vie, je ne suis pas aussi riche que je le voudrais. La plupart d'entre vous, les mamans, traitent la même chose. Que vous restiez à la maison ou au travail, trouver cet équilibre avec les enfants est un véritable art. Vous êtes les vrais héros. "

La semaine dernière n’a pas été facile pour moi. Non seulement j'acceptais des trucs personnels difficiles, mais j'étais juste dans un funk. Surtout, je me sentais comme si je n'étais pas une bonne maman. J'ai lu plusieurs articles disant que les émotions du post-partum peuvent durer jusqu'à 3 ans si elles ne sont pas traitées. J'aime mieux la communication. En discutant avec ma mère, mes sœurs, mes amis m'ont fait savoir que mes sentiments étaient tout à fait normaux. Il est tout à fait normal de sentir que je ne fais pas assez pour mon bébé. On est tous passé par là. Je travaille beaucoup, je m'entraîne et j'essaie d'être le meilleur athlète possible. Cependant, cela signifie que même si je suis avec elle tous les jours de sa vie, je ne suis pas aussi riche que je le voudrais. La plupart d'entre vous, les mamans, traitent la même chose. Que vous restiez à la maison ou au travail, trouver cet équilibre avec les enfants est un véritable art. Vous êtes les vrais héros. Je suis ici pour dire: si vous avez une dure journée ou une semaine, c'est bon, moi aussi !!! Il y a toujours tomm!
Un post partagé par Serena Williams (@serenawilliams) le 6 août 2018 à 15h24 PDT

Williams est retourné au tennis plus tôt cette année après avoir accouché en septembre 2017.
La gagnante du Grand Chelem, 23 fois, a cherché à augmenter son total avant d'être battue par Angelique Kerber dans la finale de Wimbledon en juillet.
Willams a insisté à l’époque sur le fait qu’il n’y avait rien de normal qu’elle revienne en finale si rapidement après l’accouchement et les complications potentiellement mortelles qui ont suivi.
Elle a déclaré après la finale: "J'ai tellement de choses à espérer et je commence littéralement."

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault

Actualité