Un site qui fait le tour de l'info au quotidien

Newstrotteur, n°1 sur l'actualité Française et Internationale pour ne rien rater des news politique, people, sport, santé, science, innovation, 24h/24 7j/7

Trump sous le feu des critiques pour des propos jugés faux sur ses prédécesseurs

(Belga) Le président américain Donald Trump était sous le feu des critiques après avoir prétendu que Barack Obama et d’autres anciens dirigeants américains n’avaient pas appelé les familles des soldats tombés au combat comme le veut la tradition.

“Arrêtez ce fichu mensonge, vous êtes le président”, s’est indigné dans un tweet l’ancien ministre de la Justice de Barack Obama, Eric Holder, assurant qu’il avait personnellement accompagné l’ancien président démocrate à la base aérienne de Douvres, dans le Delaware, où les corps des soldats tombés au combat à l’étranger sont rapatriés. Il souligne l’avoir vu “réconforter les familles”. L’ancien chef d’état-major inter-armées, le général à la retraite Martin Dempsey, a indiqué que les anciens présidents Barack Obama et George W. Bush “se sont souciés profondément (des familles, ndlr), ont travaillé sans relâche pour ceux qui servent leur pays, les morts et leurs familles”. “C’est un mensonge scandaleux et irrespectueux, même selon les normes de Trump”, a encore estimé sur Twitter Ben Rhodes, qui fut conseiller adjoint à la Sécurité nationale de Barack Obama. Ces réactions interviennent après que Donald Trump eut assuré lundi que la plupart de ses prédécesseurs n’avaient pas appelé les familles des soldats morts au combat. Interrogé pour savoir pourquoi il n’avait rien dit jusqu’à présent sur la mort de quatre soldats des forces spéciales tués dans une embuscade au Niger le 4 octobre, Donald Trump a répondu: “Je leur ai écrit (aux familles, ndlr) des lettres personnelles”. “A un moment donné, je vais appeler les parents et les familles, parce que c’est ce que je fais traditionnellement”, a-t-il assuré. “Si vous regardez le président Obama et d’autres présidents, la plupart d’entre eux n’ont pas appelé”, a cependant ajouté Donald Trump, avant de revenir partiellement sur ses propos. “Je ne sais pas s’il l’a fait”, a-t-il dit à propos de Barack Obama. “On m’a dit qu’il ne le faisait pas souvent. Comme beaucoup de présidents. Ils écrivent des lettres”, a-t-il ajouté. La porte-parole de la Maison Blanche Sarah Huckabee Sanders a assuré que l’intention du président américain n’était pas de “critiquer ses prédécesseurs mais de rappeler les faits”. “Quand les héros américains font le sacrifice ultime, les présidents leur rendent hommage”, a-t-elle indiqué dans un communiqué. “Ceux qui disent que les anciens présidents (…) ont appelé à chaque fois les familles des morts, se trompent”. (Belga)



…Lire la suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Art / Design

Automobile

Un site qui fait le tour de l'info au quotidien © 2017 Newstrotteur.fr