Un dédommagement de 50% du pass Navigo offert par Valérie Pécresse pour le mois d’Avril et mai

valerie-pecresse-remboursement-carte-navigo-newstrotteur

Ce dédommagement concernera précisément les usagers des lignes SNCF en Île-de-France qui ont été touchées par la grève, mais pas les usagers des lignes RATP. « Un site dédié à l’initiative » sera ouvert dès la mi-juin pour demander le remboursement, explique la présidente de la région.

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a annoncé ce mercredi que 50 % du prix des passes Navigo seraient remboursés par la SNCF pour les mois d’avril et mai, pour compenser les conséquences liés aux grêves des cheminots, débutés au mois d’Avril.

« Je peux aujourd’hui annoncer que la SNCF remboursera 50 % du passe Navigo à tous les abonnés SNCF pour le mois d’avril et de mai », a affirmé sur RTL Valérie Pécresse, avant d’ajouter qu’un dédommagement équivalent serait prévu pour les détenteurs de la carte Imagine R.

Un service minimum demandé

Valérie Pécresse avait demandé avant la grève à ce qu’un service minimum soit respecté. Invitée sur RTL le 16 mars, la présidente de la région Île-de-France avait demandé à ce qu' »un train sur trois circule » les jours de grève, « y compris en heures de pointe ». « C’est la loi et si elle n’est pas respectée, la SNCF devra rembourser tous les voyageurs », avait-elle prévenu.

Au delà de la remise de 50 %, Valérie Pécresse a demandé à la SNCF « un geste commercial supplémentaire pour les usagers des lignes qui n’ont quasiment pas eu de trains pendant ces jours de grève, voire les jours suivants ». Sa demande demeure toutefois « en discussion » avec la compagnie ferroviaire.

Aucune mesure n’a été arrêtée pour juin, Valérie Pécresse disant « espérer » que la grève ait cessé d’ici au mois prochain. « Je demande que la grève s’arrête. Je pense qu’on est arrivés à un point où on sait quelle est la réforme, le gouvernement a fait les gestes d’apaisement nécessaires », a-t-elle jugé.

Le gouvernement ne fléchira pas sur la réforme de la SNCF

Au début du mois de mai, le patron de la SNCF Guillaume Pepy avait déjà annoncé que les abonnés qui voyagent quotidiennement en TER (Train express régional) bénéficieraient d’une remise de 50 % sur leur abonnement pour le mois de juin.

Si elle « respecte le droit de grève », Mme Pécresse estime que « l’avenir de la SNCF passe par une réforme », pour que la compagnie ferroviaire soit « prête et performante »quand « un jour, l’ouverture à la concurrence se fera ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault

Actualité