Un homme en faillite met le feu à tous ses biens afin qu’ils ne puissent pas être saisis par les huissiers.

camion-incendié-faillite-faits-divers–tribunal-newstrotteur

Un homme en faillite a mis le feu à ses propres biens dans une camionnette de 40 000 €, puis s’est servi une tasse de thé en attendant l’arrivée de la police.

John Cartwright, 65 ans, a été informé par un juge qu’il va devoir faire face à une longue peine de prison après une explosion de colère après avoir compris que ses biens allaient lui être saisi.

 

Le tribunal a appris qu’il avait versé de l’essence à l’arrière de sa fourgonnette en plein jour à l’extérieur de sa maison de St Dennis, à Cornwall (en Grande-Bretagne), et qu’il avait détruit certaines de ses affaires en disant: «Si je ne peux pas avoir mes affaires, personne ne les aura. L’avocat de la défense, Chris Nicholls, a suggéré au juge Robert Linford qu’une peine d’emprisonnement avec sursis pourrait être appropriée. Mais le juge Linford a répondu: “Je suis loin d’une condamnation avec sursis”.

 

Il a ajouté: “C’est un cas très grave, et une offense extrêmement sérieuse et inquiétante. Le juge Linford a ensuite ajourné l’affaire pour un rapport de pré-condamnation. Cartwright a été arrêté et accusé d’un chef d’accusation d’incendie criminel, pour lequel il a plaidé coupable devant la Crown Tribunal de Truro vendredi.

La fourgonnette, qui appartenait à la société de déménagement international Movecorp, avait une valeur d’environ 40 000 €. L’avocate de l’accusation, Katie Churcher, a déclaré au tribunal que Movecorp demanderait une indemnisation à Cartwright.

Et le directeur général de la compagnie, James Tennant, a déclaré que ses quatre employés ont été si secoués par l’incident qu’ils ont eu un jour de congé pour se rétablir. Au moment de l’incident, M. Tennant a déclaré: «Nous avons été contractés au nom des fiduciaires de John Cartwright pour enlever tous les articles de la propriété après qu’il ait été repris après une audience de faillite.

Alors que les employés commençaient à charger le camion avec les biens, le banquier a versé de l’essence partout dans le camion et y a mit le feu dans un accès de colère. “La valeur du contenu est inconnue, mais le camion avait une valeur de 40 000€.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault
Actualité