Maison / Sport / Underdogs, refuse et hasens: Rencontrez Christophe Urios et sa bande de champions français Castres

Underdogs, refuse et hasens: Rencontrez Christophe Urios et sa bande de champions français Castres

Suivre
( 0 Abonné(e)s )
X

Suivre

E-mail : *

Les Underdogs Castres Olympique, venus de nulle part pour remporter le Top 14 de la saison dernière, ont entamé ce mandat alors qu'ils terminaient la précédente avec une victoire de 25-20 sur Montpellier lors de la finale.
Castres, originaire de la région peu connue d'Occitanie, dans le sud de la France, a assommé le monde du rugby lors d'une tuerie géante après s'être contenté des 14 dernières séries éliminatoires.
D'abord, ils ont battu le Toulouse 23-11 lors des éliminatoires, puis le superstar Racing 92 19-14 en demi-finale avant de devancer le club de milliardaire très prisé de Montpellier en finale 29-13.
Il s’agit d’une équipe de rebelles, d’inconnus et de compagnons qui croient simplement travailler les uns avec les autres, comme une version française des chefs d’Exeter.
Presque pour le prouver, leurs essais dans la finale de l’an dernier ont été marqués par le défenseur latéral Julien Dumora, âgé de 30 ans, et l’ancien joueur des Rams du Grand Sydney, Steve Mafi. Leur véritable vainqueur est toutefois l'excellent bottier du joueur de 32 ans Pumas, Benjamín Urdapilleta.
Le centre de Castres Thomas Combezou célèbre la finale du Top 14 de la saison dernière.
L’Olympique joue avec l’humble Stade Pierre Fabre, le plus petit terrain du Top 14 à 12 500 places. Il porte le nom du défunt magnat de la pharmacie qui possédait Castres de 1988 jusqu’à sa mort en 2013.
Le cerveau derrière cette «petite histoire de club» est le coach excentrique de 52 ans, Christophe Urios, qui est venu à Castres pour travailler dans les laboratoires de Pierre Fabre en tant que coordinateur de nouveaux produits cosmétiques.
Urios l'a aimé jusqu'au jour de 1996, quand on lui a dit qu'il devrait devenir un joueur professionnel.
Rêve devenu réalité non? Faux. Il s’ennuyait tellement avec seulement deux heures de formation par jour qu’il a décidé d’étudier pour devenir entraîneur.
Il a débuté sa carrière d'entraîneur à Bourgoin avant de passer à Oyonnax, qu'il a transféré du modeste Pro D2 aux sommets du Top 14 au cours de "huit années incroyables" avant de revenir à Castres.
On parle maintenant de lui comme prochain entraîneur de l’équipe nationale de France après Jacques Brunel.
Il n'est pas surprenant que l'approche d'Urios se résume à un travail acharné.
Les champions de France Castres s'accrochent pour ouvrir la saison avec la victoire https://t.co/F3X9VSMfSS pic.twitter.com/Ftb8IKsPIh- FRANCE 24 (@ FRANCE24) 26 août 2018

"Je suis ici du matin au soir, sept jours sur sept, avec mon personnel", explique-t-il. "Je n'ai pas de méthode, j'ai un état d'esprit. Je pourrais m'entraîner sur la lune. "
"Je suis différent des autres, à contre-courant de tout. Mais dans ce rugby qui va dans tous les sens, j'ai le sentiment que c'était bien que Castres soit champion de France. "
C'était la même chose lors du week-end d'ouverture de la nouvelle saison. Le latéral Scott Spedding, 32 ans, a signé un doublé et Rodrigo Capo Ortega, internationaliste uruguayen de 37 ans, en a obtenu un troisième.
Urdapilleta a récolté ses 10 points habituels (deux conversions et deux pénalités) et le triomphe des Springboks, All Blacks et des internationaux français de Vern Cotter a de nouveau été mis à l’épreuve.
Cela n'a fait qu'augmenter le niveau de frustration du propriétaire de Montpellier – le milliardaire d'origine syrienne Mohed Altrad. Il semble que l’argent ne peut pas toujours acheter ce que le simple travail acharné apporte.

Source

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Infantino rejette les critiques sur l'intervention de la FIFA à la CAF Gianni Infantino 310x165

Infantino rejette les critiques sur l'intervention de la FIFA à la CAF

Suivre ( 0 Abonné(e)s ) X Suivre E-mail : * Suivre Ne plus suivre Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *