Maison / International / Europe / Le successeur du dirigeant kazakh de longue date est assermenté à la présidence de Actualité & Europe

Le successeur du dirigeant kazakh de longue date est assermenté à la présidence de Actualité & Europe

Suivre
( 0 Abonné(e)s )
X

Suivre

E-mail : *

NUR-SULTAN, KAZAKHSTAN (AFP) – Kassym-Jomart Tokayev a été inauguré mercredi 12 juin comme deuxième président élu de l’histoire du Kazakhstan, après avoir remporté des scrutins marqués par une répression policière et critiqués par des observateurs étrangers. "

Tokayev, le successeur choisi à la main au dirigeant de longue date, Nursultan Nazarbayev, a promis que "des opinions différentes, nation unie" seraient le slogan de sa présidence, lors de la cérémonie dans la capitale Nur-Sultan.

Le diplomate de carrière Tokayev, âgé de 66 ans, a été montré embrassant le drapeau de l’Etat lors d’une cérémonie retransmise à la télévision publique présidée par Nazarbayev, âgé de 78 ans, et marquée en grande pompe par l’hymne national et les saluts d’artillerie.

"Je jure solennellement de servir fidèlement le peuple du Kazakhstan, de respecter scrupuleusement la Constitution et les lois de la République du Kazakhstan, de garantir les droits et les libertés des citoyens (et) de remplir consciencieusement les hauts devoirs qui me sont confiés", a déclaré Tokayev en prenant ses fonctions. son serment présidentiel.

L’annonce de Nazarbayev en mars qu’il se retirait de la présidence et nommait le chef intérimaire Tokayev avait choqué les Kazakhs qui vivaient sous son règne depuis l’époque soviétique.

Mais l’homme fort, qui a transformé le pays de 18 millions d’habitants en une centrale énergétique tout en gouvernant avec peu de tolérance à l’égard de l’opposition, devrait toujours être à la hauteur des coulisses.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que 500 citoyens avaient été arrêtés lors de manifestations organisées par l’ennemi juré de Nazarbayev, Mukhtar Ablyazov, lors des élections de dimanche, et 200 autres lundi.

Le procureur du pays a averti mercredi que les manifestants continueraient à être détenus pour avoir participé à des rassemblements "illégaux", d’autres manifestations étant prévues plus tard dans la journée.

Les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont déclaré lundi que les élections s’étaient caractérisées par "un manque de respect des droits fondamentaux, y compris la détention de manifestants pacifiques, et des irrégularités de vote généralisées le jour du scrutin".

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

L’armée allemande à la recherche de joueurs en quête de nouvelles technologies, Actualité & Europe

Suivre ( 0 Abonné(e)s ) X Suivre E-mail : * Suivre Ne plus suivre COLOGNE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *