Maison / A la une / Manifestation à Hong Kong visant à demander la démission du dirigeant de la ville – Newstrotteur

Manifestation à Hong Kong visant à demander la démission du dirigeant de la ville – Newstrotteur

Suivre
( 0 Abonné(e)s )
X

Suivre

E-mail : *

Des dizaines de milliers de personnes devraient descendre dans les rues Hong Kong dimanche, pour demander à la dirigeante de la ville de se retirer, un jour après avoir suspendu un projet de loi sur l’extradition à la suite des manifestations les plus violentes depuis des décennies.

LIRE LA SUITE:
Des activistes de Vancouver s’engagent à continuer à se battre après que Hong Kong ait suspendu son projet de loi sur l’extradition

La directrice générale de Hong Kong, Carrie Lam, a reporté samedi tardivement le projet de loi qui pourrait renvoyer des personnes en Chine continentale pour faire face à un procès, exprimant "ses profondes douleurs et ses regrets".

Cette volte-face constitue l’un des revirements politiques les plus importants du gouvernement de Hong Kong depuis que la Grande-Bretagne a restitué le territoire à la Chine en 1997 et a mis en doute la capacité de Lam de continuer à diriger la ville.

Les organisateurs de la manifestation de dimanche ont déclaré qu’ils espéraient que plus d’un million de personnes se présenteraient au rassemblement, chiffres similaires à ceux estimés pour une manifestation contre le projet de loi sur l’extradition proposé dimanche dernier. La police a estimé ce nombre à 240 000.

WATCH: Un dirigeant de Hong Kong suspend le projet de loi sur l’extradition après de vastes manifestations


Un dirigeant de Hong Kong suspend le projet de loi sur l’extradition, mais les activistes disent que ce n’est pas suffisant

Hong Kong est gouvernée selon une formule «un pays, deux systèmes» depuis son retour à Pékin, permettant des libertés dont ne jouissent pas la Chine continentale, mais pas un vote pleinement démocratique.

Nombreux sont ceux qui accusent Pékin de s’être immiscée depuis lors dans de nombreuses ingérences, notamment en entravant les réformes démocratiques, en s’ingérant dans les élections et en étant à l’origine de la disparition à partir de 2015 de cinq libraires de Hong Kong spécialisés dans des ouvrages critiquant les dirigeants chinois.

Certains opposants au projet de loi sur l’extradition ont déclaré qu’une suspension ne suffisait pas et souhaitent le démanteler et le départ de Lam.

«Si elle refusait d’abandonner complètement ce projet de loi controversé, cela signifierait que nous ne nous retirerions pas. Elle reste sur place, nous restons sur place », a déclaré la législatrice pro-démocratie Claudia Mo.

MONTRE: La nouvelle législation chinoise pourrait-elle provoquer un nouvel exode vers la Colombie-Britannique?


AVANT JC. Les experts prédisent une «migration de masse» d’expatriés de Hong Kong suite aux protestations contre le projet de loi sur l’extradition

"AmCham est soulagé par la décision du gouvernement de suspendre le projet de loi sur l’extradition et d’avoir écouté le peuple de Hong Kong et le monde des affaires international", a déclaré Tara Joseph, présidente de la Chambre de commerce américaine à Hong Kong.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a déclaré sur Twitter: «Bravo le gouvernement de Hong Kong pour avoir tenu compte des préoccupations des citoyens courageux qui ont défendu leurs droits fondamentaux».

Le principal journal chinois a condamné dimanche les "laquais anti-chinois" des forces étrangères à Hong Kong.

REGARDER: Les manifestations à Hong Kong se transforment en chaos et la violence se heurte à la police


Projet de loi sur l’extradition de Hong Kong: de quoi s’agit-il et pourquoi les gens manifestent-ils?

Des responsables ont déclaré que 72 personnes avaient été admises dans les hôpitaux après la manifestation de mercredi, alors qu’un homme est décédé samedi après avoir trébuché sur un échafaudage de construction, où il avait déployé une banderole dénonçant la facture d’extradition de Hong Kong, ont rapporté les médias locaux.

Lam avait déclaré que la loi sur l’extradition était nécessaire pour empêcher les criminels d’utiliser Hong Kong comme un lieu où se cacher et que les droits de l’homme seraient protégés par le tribunal de la ville qui déciderait des extraditions au cas par cas.

Les critiques, y compris les principaux avocats et groupes de défense des droits, notent que le système de justice chinois est contrôlé par le Parti communiste et qu’il est marqué par la torture et des aveux forcés, la détention arbitraire et l’accès limité aux avocats.

window.fbAsyncInit = function() { var currentCommentID = 0; FB.Event.subscribe('comment.create', function(response) { if ( currentCommentID !== response.commentID ) { currentCommentID = response.commentID; if ( typeof( OmnitureHelper ) !== 'undefined' ) { OmnitureHelper.trackLink( true, 'o', 'facebook comment', { 'fb.comment': OmnitureHelper.getContextData('content.pagename') } ); } } }); };

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)(0); if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "http://connect.facebook.net/en_US/sdk.js#xfbml=1&appId=318812448281278&version=v2.9"; js.async = true; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Les marchés boursiers plongent après que Trump menace d’augmenter les droits de douane sur les produits chinois xal101 57 2019 223648 1 310x165

Les marchés boursiers plongent après que Trump menace d’augmenter les droits de douane sur les produits chinois

Suivre ( 0 Abonné(e)s ) X Suivre E-mail : * Suivre Ne plus suivre Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *