Maison / International / Afrique / Trois condamnés à mort pour les meurtres de routards au Maroc, Africa News & Top Stories

Trois condamnés à mort pour les meurtres de routards au Maroc, Africa News & Top Stories

Suivre
( 0 Abonné(e)s )
X

Suivre

E-mail : *

SALE, Maroc (REUTERS) – Trois hommes marocains ont été condamnés à mort jeudi 18 juillet pour le meurtre de deux femmes scandinaves dans les montagnes de l’Atlas.

Louisa Vesterager Jespersen, 24 ans, du Danemark, et Maren Ueland, 28 ans, de Norvège, ont été tuées dans leur tente en décembre près du village marocain d’Imlil, une destination de randonnée prisée.

Le tribunal antiterroriste de Sale, près de Rabat, avait entendu lors de sessions précédentes que les deux hommes avaient prêté allégeance à un groupe militant islamiste en Syrie et en Syrie dans une vidéo quelques jours avant le meurtre.

Deux d’entre eux, Abdessamad Ejjoud et Youness Ouziyad, ont déclaré à la cour qu’ils avaient décapité les femmes, tandis que le troisième, Rachid Afatti, avait filmé le meurtre et mis en ligne le film.

Un quatrième homme, qui a déclaré avoir quitté le groupe avant les meurtres, a été condamné à la prison à vie.

Jeudi, les hommes ont déclaré: "Que Dieu nous pardonne" et un autre a ajouté: "Il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah" lorsque le juge leur a demandé leurs déclarations finales avant de rendre son verdict.

Leur avocat, Hafida El Maksaoui, a déclaré qu’elle ferait appel de ces condamnations.

Vingt autres personnes qui, selon les procureurs, avaient des liens avec les meurtriers ont été condamnées à une peine de cinq à trente ans d’emprisonnement pour avoir formé un groupe criminel afin de commettre des actes terroristes, d’encourager le terrorisme, de nuire à l’ordre public et à d’autres crimes.

Tous étaient marocains, à l’exception d’un ressortissant suisse, Kevin Ziller Guervos, qui a également été accusé d’avoir persuadé des personnes de rejoindre des groupes militants et condamné à une peine de vingt ans d’emprisonnement.

Le tribunal a condamné les quatre principaux condamnés à verser une indemnité de 2 millions de dirhams (280 000 dollars singapouriens) à la famille d’Ueland.

Les avocats de la famille de Jespersen avaient demandé l’état, et non les meurtres à payer, affirmant que les hommes ne pourraient pas se le permettre.

Mais le tribunal refusa cette demande et ne donna aucune autre ordonnance de paiement.

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Un pétrolier explose, tuant 57 personnes dans un accident en Tanzanie: police, Afrique – Nouvelles et actualités

Suivre ( 0 Abonné(e)s ) X Suivre E-mail : * Suivre Ne plus suivre DAR …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *