Maison / Science / Fossiles datant de 550 millions d'années parmi les premiers sentiers animaliers – Newstrotteur

Fossiles datant de 550 millions d'années parmi les premiers sentiers animaliers – Newstrotteur

Dans le cadre d'une découverte remarquable, une équipe de scientifiques dirigée par un géoscientifique de Virginia Tech a découvert ce qui pourrait être l'un des premiers sentiers tracés par des animaux à la surface de la Terre il y a environ un demi-milliard d'années.

Shuhai Xiao, professeur de géosciences au Virginia Tech College of Science, appelle les fossiles mis au jour, y compris les corps et les traces laissés par une ancienne espèce animale, le signe le plus convaincant de la mobilité des animaux anciens, datant d'environ 550 millions d'années. Nommé Yilingia spiciformis – cela se traduit par une punaise hérissée de Yiling, Yiling étant la ville chinoise proche du site de découverte – l'animal a été trouvé dans plusieurs couches de roche par Xiao et Zhe Chen, Chuanming Zhou et Xunlai Yuan de l'Institut de Nanjing de l'Académie chinoise des sciences de géologie et de paléontologie.

Les résultats sont publiés dans le dernier numéro de La nature. Les essais proviennent de la même unité de roche et ont à peu près le même âge que les empreintes de bogues trouvées par Xiao et son équipe dans une série de fouilles effectuées de 2013 à 2018 dans la région des gorges du Yangtze, dans le sud de la Chine, et remontant à la période édiacarienne. , bien avant l’âge des dinosaures ou même du supercontinent Pangea. Ce qui distingue cette découverte: le fossile préservé de l’animal qui a tracé le chemin par rapport à une conjecture inconnaissable où le corps n’a pas été préservé.

"Cette découverte montre que les animaux segmentés et mobiles ont évolué il y a 550 millions d'années", a déclaré Xiao. "La mobilité a permis aux animaux de créer une empreinte indéniable sur Terre, littéralement et métaphoriquement. C'est le genre de caractéristiques que l'on trouve dans un groupe d'animaux appelé bilaterans. Ce groupe comprend nous, les humains et la plupart des animaux. Les personnes influentes sur la Terre. Leur capacité à façonner le visage de la planète est finalement liée à l’origine de la motilité animale. "

L’animal ressemblait à un mille-pattes et avait une largeur allant jusqu’à 4 pouces, traînant son corps en alternance sur le fond boueux de l’océan et se reposant le long du chemin, laissant des traînées de 23 pouces. L'animal était une créature étroite et allongée, avec environ 50 segments du corps, un côté gauche et droit, un dos et un ventre, et une tête et une queue.

L'origine des animaux bilatéralement symétriques – appelés bilatériens – avec des corps segmentés et une mobilité directionnelle est un événement monumental du début de l'évolution animale, et aurait eu lieu pendant la période Ediacaran, il y a entre 635 et 539 millions d'années. Mais jusqu'à ce que Xiao et son équipe découvrent cette découverte, il n'existait aucune preuve convaincante provenant de fossiles pour justifier ces estimations. L'un des spécimens récupérés est particulièrement vital car l'animal et le sentier qu'il a créé juste avant sa mort sont préservés ensemble.

Remarquablement, la découverte marque également ce qui peut être le premier signe de prise de décision chez les animaux – les sentiers suggèrent un effort pour se déplacer ou s’éloigner de quelque chose, peut-être sous la direction d’un système nerveux central sophistiqué, a déclaré Xiao. La mobilité des animaux a eu des impacts environnementaux et écologiques sur le système de surface de la Terre et a finalement conduit au substrat cambrien et aux révolutions agronomiques, a-t-il déclaré.

"Nous sommes l'animal le plus puissant de la planète", a ajouté Xiao, également membre affilié du Global Change Center de Virginia Tech. "Nous avons une énorme empreinte, non seulement en raison de la locomotion, mais également dans le cadre de nombreuses autres activités plus importantes liées à notre capacité de déplacement. Le moment et la manière dont évolue la locomotion animale définissent un contexte géologique et évolutif important d'impact anthropique sur la surface de la Terre. "

Rachel Wood, professeur à la School of GeoSciences de l’Université d’Édimbourg en Écosse, qui n’a pas participé à l’étude, a déclaré: "C’est une découverte remarquable de fossiles très importants. Nous avons maintenant la preuve que des animaux segmentés étaient présents une capacité de se déplacer sur le fond marin avant le cambrien, et plus particulièrement nous pouvons lier le traqueur actuel à la trace. Cette conservation est inhabituelle et fournit un aperçu considérable d’une étape majeure de l’évolution des animaux. "

L’étude a été financée par l’Académie chinoise des sciences, la Fondation nationale des sciences naturelles de Chine, la Fondation nationale des sciences des États-Unis et la National Geographic Society.

Source de l'histoire:

Matériaux fourni par Virginia Tech. Remarque: le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.

Source

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Trois régimes populaires plus le jeûne liés à de grands avantages pour la santé

Trois régimes populaires aux côtés de l’habitude de ne pas manger pendant des périodes importantes …

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!