Maison / International / Asie / Une protestation silencieuse contre les forts klaxons d’un véhicule au Bangladesh suscite un soutien bruyant, Asie du Sud Nouvelles et meilleurs reportages

Une protestation silencieuse contre les forts klaxons d’un véhicule au Bangladesh suscite un soutien bruyant, Asie du Sud Nouvelles et meilleurs reportages

DHAKA (AFP) – Le Bangladais Mominur Rahman Royal stoppe le trafic, au sens propre du terme.

Âgé de 36 ans, il participe à une croisade contre un seul homme afin de réduire les klaxons inutiles dans l’une des villes les plus bruyantes au monde, où la cacophonie de klaxons de véhicules encombrés est aussi forte qu’un concert de rock.

Le week-end, il se tient à une intersection achalandée près de chez lui et tient une pancarte jaune avec la rime bengali "Horn Hudai, Bajay Bhudai", signifiant "Seul un idiot sonne inutilement".

"Il s’agit de ma protestation silencieuse contre les nuisances. J’essaie simplement de transmettre le message à la population", a-t-il déclaré à l’AFP alors que des voitures, des autobus et des camions lui passaient bruyamment.

Depuis qu’il a commencé sa campagne il y a quatre ans, le graphiste a déclaré qu’il avait reçu un soutien écrasant.

"Les gens qui rentrent chez eux passent à côté de moi et tiennent silencieusement mes pancartes sur la route, même s’ils ne me connaissent pas. C’est un signe de changement positif."

Les photos de sa manifestation silencieuse ont été partagées des milliers de fois sur les médias sociaux, suscitant de nombreux commentaires favorables.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le niveau maximal de bruit pouvant être toléré par les humains pendant huit heures sans perte d’audition dans le temps est de 85 décibels.

À Dhaka, qui abrite 18 millions de personnes et plus d’un million de véhicules à moteur immatriculés, les sons de klaxons peuvent atteindre 110 décibels aux heures de pointe, selon une étude réalisée en 2017 par le département de l’environnement.

La construction lourde et les haut-parleurs utilisés pour les événements politiques et religieux ajoutent au chahut qui a contribué à ce que Dhaka soit régulièrement classée parmi les villes les moins vivables au monde.

Selon l’étude, environ 12% des 165 millions d’habitants du Bangladesh souffrent de problèmes d’audition dus à la pollution sonore.

"Le nombre de personnes (policiers) qui se rendent à l’hôpital avec des problèmes d’audition chaque semaine est devenu une préoccupation majeure pour nous", a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police du Bangladesh, Sohel Rana.

Le gouvernement a adopté des lois anti-klaxons avec des coupables passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à six mois. Mais les règles sont faiblement appliquées et même des policiers et des klaxons ambulanciers clandestins illégaux sont utilisés par les conducteurs ordinaires.

M. Royal, qui fait également parfois campagne après le travail, craint que son audition ne soit affectée par le temps qu’il passe aux intersections.

Mais le jeune père a dit qu’il continuerait jusqu’à ce que la pollution sonore diminue, ajoutant qu’il "prenait des risques pour une cause plus importante".

"Je crois fermement que ce comportement anormal (de klaxon) changera un jour et que nous pourrons laisser un meilleur Dacca aux générations futures", a-t-il déclaré.

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Marche pacifique d’un week-end à Hong Kong gâchée par un incendie devant un tribunal; pas de lundi chaos dans les transports malgré les appels à la grève, Actualité & Asie hzhk1209a 310x165

Marche pacifique d’un week-end à Hong Kong gâchée par un incendie devant un tribunal; pas de lundi chaos dans les transports malgré les appels à la grève, Actualité & Asie

HONG KONG (REUTERS) – Des manifestants de Hong Kong ont allumé un feu à l’extérieur …

Laisser un commentaire