Connect with us

Published

on

HONOLULU (AP) – Le président Donald Trump recueille une grande partie des fonds nécessaires à la construction de sa frontière avec le Mexique en reportant plusieurs projets de construction militaire destinés à Guam, plaque tournante stratégique des forces américaines dans le Pacifique.

Cela pourrait perturber les projets de déplacement des marines américains du Japon vers Guam et de moderniser le stockage de munitions pour l’armée de l’air.

Environ 7% des fonds destinés au mur de 3,6 milliards USD (5 milliards USD) sont détournés de huit projets sur le territoire américain, un élément clé des efforts déployés par l’armée américaine pour dissuader la Corée du Nord et contrer la croissance de l’armée chinoise.

L’administration a juré qu’elle ne faisait que retarder les dépenses, pas les annuler. Mais les démocrates au Congrès, indignés par l’utilisation d’un ordre d’urgence par Trump pour le mur, ont promis qu’ils n’approuveraient pas d’argent pour relancer les projets.

"Le fait est que, en prenant cet argent après l’avoir mis en place et en l’utilisant pour autre chose, vous mettez maintenant ces projets en péril", a déclaré Carl Baker, directeur exécutif de Pacific Forum, un spécialiste de la politique étrangère basé à Honolulu. réservoir.

Le Sénat a adopté mercredi une mesure empêchant Trump de perquisitionner le budget de construction militaire du mur. Le projet de loi devrait être adopté par la Chambre contrôlée par les démocrates, mais Trump devrait y opposer son veto, comme il l’avait fait avec une mesure identique en mars.

La minuscule île de Guam abrite une base navale avec des sous-marins d’attaque rapide et une base de l’armée de l’air avec des bombardiers qui effectuent une rotation depuis le continent.

Les États-Unis envisagent actuellement de déplacer 5 000 Marines d’Okinawa, dans le sud du Japon, vers 2025. Cela fait partie des efforts déployés depuis plusieurs décennies par Tokyo et Washington pour alléger le fardeau de l’île japonaise encombrée d’accueillir la moitié des forces américaines stationnées au Japon. Le coût total de la relocalisation des Marines est de 8,7 milliards de dollars américains, dont 3,1 milliards de dollars versés par le Japon.

Les projets mis en attente par le mur frontière ne représentent qu’une petite partie de ce total, mais sont essentiels au déménagement.

Un montant de 56 millions de dollars US est prévu pour la construction d’un système de puits qui fournira la majeure partie de l’eau qui sera utilisée par une nouvelle base marine. L’approvisionnement en eau de la région est insuffisant pour répondre aux besoins des troupes transférées.

Il existe également un champ d’entraînement au tir réel de 50 millions de dollars et un entrepôt de stockage de munitions de 52 millions de dollars. Les documents sur les projets fournis au Congrès par l’armée indiquent que les Marines ne quitteront pas Okinawa tant que les installations de remplacement à Guam ne seront pas prêtes. Les documents indiquent que le non-achèvement de ces deux projets pourrait retarder ou empêcher les Marines de bouger.

Les activistes de Guam opposés à la chaîne de tir réel ont déclaré que le retard leur donnerait le temps d’étudier les anciennes colonies trouvées dans la région. Ils ont dit qu’il serait irresponsable d’avancer sur des projets qui détruiraient des sites culturels et causeraient des dommages environnementaux irréversibles quand il y a tant d’incertitude quant à la réinstallation.

Les États-Unis ont rassuré le Japon immédiatement après l’annonce qu’il resterait dans les délais.

"Nous avons reçu des explications du côté américain sur le déplacement du budget selon lequel cela n’affectera pas le déplacement prévu des Marines d’Okinawa à Guam et que l’engagement du gouvernement américain à l’égard du plan de réalignement reste inchangé", a déclaré le ministre de la Défense Takeshi Iwaya. a déclaré aux journalistes plus tôt ce mois-ci.

Les discussions en vue de réduire la présence américaine à Okinawa ont commencé au milieu des années 90 après le viol d’une jeune fille d’Okinawa âgée de 12 ans par trois militaires américains qui avaient déclenché des manifestations de masse. En 2006, les alliés avaient annoncé qu’ils enverraient des Marines à Guam d’ici 2014, un délai qui s’est écoulé à mesure qu’ils révisaient leurs plans.

Bien qu’Okinawa représente moins de 1% de l’espace terrestre du Japon, il abrite environ la moitié des 54 000 soldats américains stationnés au Japon et abrite 64% des terres utilisées par les bases américaines dans le pays en vertu d’un traité de sécurité bilatéral.

Jeffrey Hornung, chercheur à la RAND Corporation, un institut de recherche sur les politiques publiques, a déclaré que même avant le dernier développement, certains résidents d’Okinawa étaient frustrés par le manque de progrès dans le déplacement des Marines.

"Le fait est que plus les projets à Guam sont retardés, plus il y aura de progrès sur certains aspects du déplacement des Marines d’Okinawa", a déclaré Hornung. "Et tout cela vient de prendre de l’argent pour construire un mur frontière."

Les dépenses détournées affecteront également la Force aérienne, notamment 45,1 millions de dollars pour deux projets d’actualisation du stockage de munitions datant de 70 ans.

L’armée de l’air lance des bombardiers en rotation – le bombardier furtif B-2 ainsi que les B-1 et B-52 – à Guam depuis 2004, afin de compenser les forces américaines envoyées de la région Asie-Pacifique au Moyen-Orient. En 2017, les États-Unis ont dépêché un bombardier B-1 de Guam dans la péninsule coréenne pour démontrer leur force après que la Corée du Nord ait intensifié ses efforts pour tester les missiles balistiques intercontinentaux et élargir son programme d’armement nucléaire.

Les documents du projet indiquent que les installations existantes ne soutiendront pas de manière adéquate la mission du 36ème escadron de munitions à Guam. Ils affirment que des améliorations sont nécessaires pour corriger une conception de porte défectueuse, résoudre le problème de perte de la couverture terrestre pendant les typhons et accueillir de nouveaux missiles de précision air-sol à longue portée.

Le représentant américain Ed Case, un démocrate d’Hawaii qui siège au sous-comité des crédits de la Chambre pour les constructions militaires, s’est dit préoccupé par le fait que l’administration soit tellement détournée de Guam, étant donné que l’île est essentielle à la position de défense du pays dans le Pacifique.

Mais il a ajouté que récompenser ces fonds dans un autre budget créerait un "précédent extrêmement dangereux". "C’est une situation très difficile car il s’agit de projets prioritaires. Cependant, si nous disons simplement oui à ce président sur cette base, ce qu’il espère beaucoup, nous lui dirons essentiellement que Le rôle du Congrès en tant que branche responsable du gouvernement pour les crédits ne compte plus ", a déclaré Case.

Lire la suite

Amerique

Trump défend Biden comme "un peu meilleur" qu’un chien enragé, United States News & Top Stories

Published

on

Trump défend Biden comme "un peu meilleur" qu’un chien enragé, United States News & Top Stories file77kdrsukcg3je6he96q

WASHINGTON (DPA) – La nature étrange des relations du président Donald Trump avec la Corée du Nord est apparue dimanche 17 novembre alors qu’il semblait défendre son rival national, M. Joe Biden, qualifié de "chien enragé" par l’Etat. exécuter des médias dans l’état communiste reclus.

Cependant, même la défense nominale de M. Trump était crispée.

"Monsieur le Président, Joe Biden est peut-être somnolent et très lent, mais il n’est pas un" chien enragé ". Il est en fait un peu mieux que cela", a déclaré M. Trump sur Twitter, en rappelant les surnoms de son rival.

Le président a poursuivi ses efforts en faveur de la diplomatie avec Pyongyang, la piste ouverte en 2018 avec un sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et M. Trump étant au point mort, aucun progrès en matière de dénucléarisation n’a été enregistré.

Il est à craindre que Pyongyang ne commence à agir de manière plus agressive sans progrès avant la fin de l’année.

"Je suis le seul à pouvoir vous amener là où vous devez être. Vous devez agir rapidement, conclure le marché. A bientôt!" M. Trump a dit à M. Kim.

La rivalité de M. Trump avec M. Biden, le leader démocrate, a été au centre d’une enquête de mise en accusation en cours, alors qu’il craignait que l’Ukraine détache la saleté de son adversaire.

M. Biden a déclaré qu’il considérait les attaques contre lui par la Corée du Nord comme un "badge d’honneur".

Les médias officiels ont déclaré que des "chiens rapides" comme M. Biden "doivent être battus à mort avec un bâton, avant qu’il ne soit trop tard".

Lors de son arrivée au pouvoir, M. Trump avait échangé des insultes avec la Corée du Nord. Il avait promis de mettre fin au "feu et à la fureur" et avait appelé M. Kim "homme de fusée", tandis que la Corée du Nord l’avait qualifié de "dotard".

Lire la suite

Continuer la lecture

Amerique

Les Etats-Unis prolongeront la licence de Huawei de deux semaines, selon des sources, United States News & Top Stories

Published

on

Les Etats-Unis prolongeront la licence de Huawei de deux semaines, selon des sources, United States News & Top Stories facebook default pic

WASHINGTON • L’administration Trump devrait émettre demain une extension de deux semaines d’une licence permettant aux entreprises américaines de continuer à faire affaire avec la société chinoise Huawei Technologies, ont annoncé deux sources.

La prolongation d’environ deux semaines est beaucoup plus courte que la précédente, mais une prolongation plus longue est en cours, mais n’a pas encore été finalisée en raison d’obstacles réglementaires, a déclaré une source informée.

Après avoir ajouté Huawei à une liste noire économique en mai, citant des problèmes de sécurité nationale, le département américain du Commerce lui a permis d’acheter des produits de fabrication américaine dans le but de minimiser les perturbations pour ses clients, dont beaucoup exploitent des réseaux en Amérique rurale.

La prolongation sera annoncée demain, lorsque le sursis anticipé est sur le point d’expirer, ont précisé les sources, refusant d’être identifiées car l’extension n’a pas été annoncée publiquement.

Un porte-parole de Huawei, le plus grand fabricant mondial d’équipements de réseau de télécommunications, a déclaré que la société ne commentait pas les rumeurs et les spéculations.

Le département du commerce a refusé de commenter.

En inscrivant sur la liste noire Huawei, le gouvernement américain a déclaré qu’il disposait d’un "fondement raisonnable pour conclure que Huawei se livrait à des activités contraires à la sécurité nationale ou à la politique étrangère des États-Unis". Huawei a nié à plusieurs reprises les accusations.

Cette évolution intervient dans le cadre de discussions entre les États-Unis et la Chine en vue de parvenir à un accord initial pour résoudre une guerre commerciale qui dure depuis plus d’un an.

Les principaux négociateurs américains et chinois cherchaient à réduire les divergences sur l’accord initial lors d’un appel téléphonique vendredi soir, mais restaient divisés sur des questions clés.

Le président américain, Donald Trump, n’avait pas encore accepté de supprimer tous les droits de douane dans le cadre d’un accord, et la taille de l’engagement de la Chine d’acheter des produits agricoles américains n’était pas encore claire, a déclaré vendredi le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, dans une interview à Fox Business Network.

Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, devaient participer à la conversation téléphonique avec le vice-Premier ministre chinois Liu He.

La réticence de la Chine à s’engager sur un montant spécifique d’achats agricoles reste un point difficile dans les négociations, de même que la réticence des États-Unis à abaisser leurs droits de douane, ont déclaré des personnes informées des négociations.

La guerre commerciale entre les plus grandes économies du monde a freiné la croissance mondiale.

REUTERS

Lire la suite

Continuer la lecture

Amerique

Un responsable du budget de la Maison-Blanche témoignera dans l’enquête sur la destitution de Trump, États-Unis

Published

on

Un responsable du budget de la Maison-Blanche témoignera dans l’enquête sur la destitution de Trump, États-Unis house impeach assess 2

WASHINGTON (REUTERS) – Le responsable du budget de la Maison-Blanche, Mark Sandy, s’est rendu samedi à l’audience à huis clos de l’enquête d’imputation à la Chambre des représentants du président Donald Trump, au cours de laquelle il devrait témoigner au sujet du blocage de l’aide militaire à l’Ukraine.

Sandy, un fonctionnaire de carrière du Bureau de la gestion et du budget, serait la première personne de la CAMO à témoigner avant l’enquête après que trois personnalités politiques aient défié les assignations à comparaître devant le Congrès.

Plus tôt cette semaine, l’avocat de Sandy a déclaré que son client comparaîtrait pour une déposition s’il recevait une assignation à comparaître.

Samedi, on ne savait toujours pas si une assignation à comparaître avait été émise.

La pression de Trump sur l’Ukraine est au cœur de l’enquête menée par le parti démocrate sur la question de savoir si le président républicain a abusé de la politique étrangère américaine pour saper l’un de ses adversaires potentiels lors des élections de 2020.

Le vendredi, Trump a lancé une attaque sur Twitter sur une ancienne ambassadrice américaine en Ukraine alors qu’elle témoignait lors d’une audition de mise en accusation devant le Congrès, à un moment extraordinaire qui, selon les démocrates, s’apparentait à de l’intimidation de témoins.

Trump a fustigé Marie Yovanovitch, une diplomate de carrière, alors qu’elle expliquait à la deuxième journée d’audience de destitution télévisée comment elle avait combattu la corruption en Ukraine et comment l’administration Trump s’était retirée brutalement plus tôt cette année.

Lire la suite

Continuer la lecture

Cryptomonnaie

Présentation du nouveau CoinDesk.com Screen Shot 2017 07 17 at 7 Présentation du nouveau CoinDesk.com Screen Shot 2017 07 17 at 7
Cryptomonnaie36 minutes environ

Présentation du nouveau CoinDesk.com

Nous avons complètement reconstruit notre site Web. Notre objectif est de mieux intégrer le journalisme, les flux de données et...

PODCAST: «Parlons Bitcoin!» Les hôtes discutent de la Balance, de la Chine et des cultes de cargaison LTB hosts 400x240 PODCAST: «Parlons Bitcoin!» Les hôtes discutent de la Balance, de la Chine et des cultes de cargaison LTB hosts 80x80
Cryptomonnaie2 heures environ

PODCAST: «Parlons Bitcoin!» Les hôtes discutent de la Balance, de la Chine et des cultes de cargaison

Tous les dimanches, CoinDesk organise des discussions approfondies et nuancées sur les problèmes complexes que nous traitons, avec la distribution...

Dérivés cryptographiques: un coin du marché ou le marché lui-même? Chicago Board of Trade cph Dérivés cryptographiques: un coin du marché ou le marché lui-même? Chicago Board of Trade cph
Cryptomonnaie2 jours environ

Dérivés cryptographiques: un coin du marché ou le marché lui-même?

Emmanuel Goh est co-fondateur et PDG de fausser. – une startup de la technologie financière, basée à Londres depuis 2018....

Affaire pénale contre l'échec de l'échange de points cryptographiques WEX auprès des forces de l'ordre russes shutterstock 713111224 400x240 Affaire pénale contre l'échec de l'échange de points cryptographiques WEX auprès des forces de l'ordre russes shutterstock 713111224 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Affaire pénale contre l'échec de l'échange de points cryptographiques WEX auprès des forces de l'ordre russes

L’ancien administrateur anonyme de l’échange de crypto-monnaie WEX, qui a été fermé l’été dernier, a fait des déclarations choquantes sur...

Le directeur de la stratégie ConsenSys démissionne pour lancer un fonds de capital-risque cassatt ethereal e1573853516626 400x240 Le directeur de la stratégie ConsenSys démissionne pour lancer un fonds de capital-risque cassatt ethereal e1573853516626 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Le directeur de la stratégie ConsenSys démissionne pour lancer un fonds de capital-risque

Le directeur de la stratégie de ConsenSys, Sam Cassatt, quitte le groupe pour lancer un nouveau fonds de capital-risque, Aligned...

Alibaba dénie le "partenariat" avec Lolli, soulignant les pièges de l'industrie de la crypto shutterstock 535255921 e1522774681330 400x240 Alibaba dénie le "partenariat" avec Lolli, soulignant les pièges de l'industrie de la crypto shutterstock 535255921 e1522774681330 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Alibaba dénie le "partenariat" avec Lolli, soulignant les pièges de l'industrie de la crypto

Le lundi, CoinDesk a signalé l'application de shopping Lolli offrait des récompenses bitcoin aux acheteurs américains d'Alibaba pour Journée des...

Les bitcoins chutent grâce à une moyenne clé alors que les marchés traditionnels atteignent des records shutterstock 391056130 400x240 Les bitcoins chutent grâce à une moyenne clé alors que les marchés traditionnels atteignent des records shutterstock 391056130 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Les bitcoins chutent grâce à une moyenne clé alors que les marchés traditionnels atteignent des records

Vue Les solides performances des actifs traditionnels et l’absence de nouvelles raisons d’acheter la cryptographie suppriment le prix de BTC....

Tether va déposer une requête auprès de NYAG pour rejeter le recours collectif tether stablecoin e1540777923958 Tether va déposer une requête auprès de NYAG pour rejeter le recours collectif tether stablecoin e1540777923958
Cryptomonnaie2 jours environ

Tether va déposer une requête auprès de NYAG pour rejeter le recours collectif

Tether a publié un lettre d'intention en disant qu'il envisage de déposer une requête en rejet de la procès qui...

Chainalysis dit que les volumes de trading de BitForex pourraient être faux chainalysis bitforex 3 400x240 Chainalysis dit que les volumes de trading de BitForex pourraient être faux chainalysis bitforex 3 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Chainalysis dit que les volumes de trading de BitForex pourraient être faux

L’échange BitForex pourrait simuler son volume de transactions en bitcoins, selon un rapport publié vendredi par le crypto-auditeur Chainalysis. Pour...

En tant que Bitcoin Cash Hard Forks, le pool minier inconnu poursuit son ancienne chaîne asic 400x240 En tant que Bitcoin Cash Hard Forks, le pool minier inconnu poursuit son ancienne chaîne asic 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

En tant que Bitcoin Cash Hard Forks, le pool minier inconnu poursuit son ancienne chaîne

Une chaîne non fiable s’est développée au cours d’une fourchette prévue en cash bitcoin, puisqu’un pool d’exploitation minière inconnu n’a...

Populaires

Copyright © 2019 Newstrotteur.fr. Votre webnews à la une de l'information