Maison / International / Europe / Les États de l’UE se réunissent pour discuter de l’état du Brexit, de l’Europe Actualités & des meilleures histoires

Les États de l’UE se réunissent pour discuter de l’état du Brexit, de l’Europe Actualités & des meilleures histoires

BRUXELLES (DPA) – Les ambassadeurs de l’UE doivent se réunir tôt dimanche 20 octobre pour discuter d’une demande officielle de Londres visant à reporter le Brexit au-delà de la date limite du 31 octobre, après que le Parlement britannique ait reporté un vote clé sur l’accord de retrait qui a été convenu la semaine dernière.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson est opposé au report du Brexit. Cependant, il a été légalement obligé de demander une prolongation samedi.

La demande était accompagnée par une lettre dans lequel il a exprimé son opposition, selon une source de l’UE.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a reçu les deux lettres, ainsi qu’une note d’accompagnement de l’ambassadeur britannique, Tim Barrow, tard samedi, a indiqué la source.

Plus tôt samedi, un diplomate de l’UE a déclaré que le bloc "examinerait de manière constructive" toute demande d’extension. Il faudra peut-être plusieurs jours aux 27 États membres restants pour finaliser leur décision.

La Chambre basse du Parlement britannique, la Chambre des Communes, a voté samedi à une majorité de 322-306 voix pour son vote crucial sur un nouvel accord de divorce relatif au Brexit conclu jeudi entre le Premier ministre Boris Johnson et l’Union européenne.

Cette mesure visait à empêcher la Grande-Bretagne de quitter l’UE le 31 octobre sans un accord transitoire en place, car la législation nécessaire ne pourrait pas être ratifiée à temps.

Toutefois, il est encore possible que l’accord de divorce soit ratifié par les parlements britannique et européen à temps pour un bon déroulement du Brexit le 31 octobre.

En vertu du prétendu accord de retrait, les lois de l’UE continueront de s’appliquer à la Grande-Bretagne pendant une période transitoire.

Sans cela, le Brexit pourrait entraîner un chaos à court terme et une imprévisibilité pour les citoyens et les entreprises des deux côtés.

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

La Chine et la Grèce signent 16 accords portant sur des relations économiques plus étroites, Europe Actualités et grands reportages ST 20191112 FDXI12 5246394 310x165

La Chine et la Grèce signent 16 accords portant sur des relations économiques plus étroites, Europe Actualités et grands reportages

ATHÈNES • La Grèce et la Chine ont signé hier 16 accords dans des secteurs …

Laisser un commentaire