Connect with us

Published

on

19 octobre (UPI) – Le Parlement britannique a adopté samedi un amendement retardant le vote du Premier ministre Boris Johnsonl’accord de retrait de l’Union européenne et l’évitement d’un Brexit sans accord à la fin du mois.

Membres du Parlement voté 322-306 en faveur de l’amendement Letwin, qui oblige Johnson à demander à l’Union européenne une prolongation de la date limite du 31 octobre pour le Brexit.

Plus tard samedi, Johnson a écrit la lettre à contrecœur, bien qu’il ait répété à plusieurs reprises qu’il ne le ferait pas. Il avait déclaré qu’il “préférait être mort dans un fossé” que de demander à l’UE de retarder le Brexit.

Président du conseil européen Donald Tusk, posté sur Twitter: “La demande d’extension vient d’arriver. Je vais maintenant commencer à consulter les dirigeants de l’UE sur la façon de réagir.”

UNE deuxième lettre, signé par Johnson, dit qu’il pense qu’un retard serait une erreur.

“Bien que j’aurais préféré un résultat différent aujourd’hui, le gouvernement poursuivra sa ratification et présentera la législation nécessaire au début de la semaine prochaine”, a-t-il écrit dans la deuxième lettre à Tusk. “Je reste confiant que nous achèverons ce processus d’ici le 31 octobre.

“S’il est loisible au Conseil européen d’adhérer à la demande mandatée par le Parlement ou de proposer une autre période de prolongation, j’ai clairement indiqué depuis mon accession au poste de Premier ministre (…) qu’une nouvelle prolongation porterait préjudice aux intérêts du Royaume-Uni et de notre UE. partenaires, et la relation entre nous.

“Nous devons mener à terme ce processus afin de pouvoir passer à la phase suivante et de construire notre nouvelle relation sur les fondements de notre longue histoire de voisins et d’amis sur ce continent.”

Lundi, le gouvernement a déclaré qu’il essaierait de passer son accord lundi.

Le vote est venu pendant une rencontre dans lequel Johnson a demandé un vote sur son accord sur le Brexit. La réunion, surnommée “super samedi”, était la première réunion du Parlement en fin de semaine depuis la guerre des Malouines entre la Grande-Bretagne et l’Argentine en 1982.

Johnson avait averti qu’il pourrait ignorer l’amendement, car la meilleure chose pour la Grande-Bretagne serait de laisser l’Union européenne avec un accord le 31 octobre.

“Je ne négocierai pas de retard avec l’UE, et la loi ne m’oblige pas à le faire”, a-t-il déclaré. “Un retard supplémentaire sera mauvais pour ce pays.

“Hélas, la possibilité d’avoir un vote significatif a effectivement été laissée de côté.”

La réunion s’est tenue au milieu d’une marche opposée à l’accord de Johnson à Londres.

Johnson a ouvert la réunion en présentant l’accord sur le Brexit il a atteint jeudi avec l’Union européenne.

Sammy Wilson, membre du Parti unioniste démocratique, a suggéré que les députés du parti soutiennent l’amendement Oliver Letwin, qui empêcherait l’approbation de l’accord de Johnson jusqu’à ce que le Parlement adopte la législation nécessaire pour mettre en œuvre son plan.

Le député Chris Grayling a averti que l’adoption de l’amendement Letwin pourrait retarder le vote à nouveau.

Si l’accord de Johnson avait été passé, le vote aurait pu être l’étape la plus importante vers le Brexit depuis la Grande-Bretagne. votants approuvés un référendum pour quitter l’Union européenne il y a trois ans.

Son prédécesseur, Theresa May, a maintes fois échoué à adopter une proposition concernant le Brexit.

L’accord de mai prévoyait une clause de filet de sécurité pour sauver la Grande-Bretagne d’un Brexit sans accord. L’accord de Johnson n’a pas cette clause.

L’accord de Johnson maintient également certaines règles de l’Union européenne en Irlande du Nord, craignant que les détracteurs ne soient à l’origine de violences sectaires.

Le débat de samedi est venu comme des dizaines de milliers ont marché dehors dans l’opposition à une marche du vote populaire, exigeant un “dernier mot” lors du vote.

Les organisateurs de la campagne Vote des peuples demandent aux supporters de signer une lettre à Boris Johnson et aux autres dirigeants leur demandant de laisser “la possibilité de vérifier si nous souhaitons procéder au Brexit”.

L’opinion publique sur le Brexit pourrait bien s’être écartée du référendum tenu il ya trois ans, une majorité étroite préférant désormais rester au sein de l’Union européenne.

Source

Europe

Venise touchée par la troisième inondation majeure en moins d’une semaine, Actualité & Europe

Published

on

Venise touchée par la troisième inondation majeure en moins d’une semaine, Actualité & Europe ST 20191118 XVENICE6WSS 5259059

VENISE • Venise a subi une nouvelle marée haute exceptionnelle après avoir été submergée par des inondations dévastatrices la semaine dernière. Elle a atteint 150 cm, marquant la pire semaine pour la ville depuis la publication des statistiques officielles de la marée en 1872.

Le centre des prévisions de marée de la ville avait prévenu que l’acqua alta pourrait atteindre 160 cm – et le record atteint à 20h10, heure de Singapour, n’était pas loin.

L’eau a inondé la place Saint-Marc et des centaines de bénévoles ont aidé les habitants à faire face à la situation d’urgence.

La ville appréciée dans le monde entier pour ses canaux, son architecture et ses arts a été frappée par une marée haute atteignant 187 cm mardi dernier. Ce chiffre était juste en deçà du record de 194 cm établi en 1966 et avait provoqué la pire inondation de la ville depuis 50 ans.

Le maire Luigi Brugnaro, nommé commissaire spécial chargé de la situation d’urgence, a estimé les dégâts causés par les inondations dans la ville depuis mardi dernier à environ 1 milliard d’euros (1,5 milliard de dollars singapouriens).

Des églises, des magasins et des maisons ont également été inondés dans la ville, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Samedi dernier, des membres de l’équipe de football italienne se sont rendus à Venise pour manifester leur solidarité. Ils ont rejoint la foule rassemblée autour de la basilique ornée de la ville, dont beaucoup portaient des couvre-chaussures brillants et des bottes en plastique.

"Au nom de toute l’équipe, nous nous tenons à proximité de la ville de Venise", a déclaré le gardien italien Gianluigi Donnarumma.

La délégation de la fédération italienne de football a visité plusieurs entreprises endommagées par les inondations et discuté avec des Vénitiens, des volontaires et des policiers.

"Venise surmontera aussi cette situation. Comme un athlète gravement blessé qui se redresse ensuite", a déclaré le chef de la délégation et ancien international italien Gianluca Vialli.

La crise a amené le gouvernement à débloquer 20 millions d’euros de fonds pour faire face à la dévastation.

Le ministre de la Culture, Dario Franceschini, a prévenu que la tâche de réparation de la ville, où plus de 50 églises ont été endommagées, sera énorme.

Les résidents dont les maisons ont été touchées peuvent prétendre à une aide immédiate du gouvernement à concurrence de 5 000 euros, tandis que les propriétaires de restaurants et de magasins peuvent recevoir jusqu’à 20 000 euros et en demander davantage ultérieurement.

Bien que habitués à la gêne occasionnée par la montée des eaux de leur ville, certains habitants ont exprimé leur frustration.

"Tout le stock du sous-sol est perdu", a déploré M. Luciano, ouvrier dans un magasin situé le long de la place Saint-Marc.

"Ces hautes eaux si fréquentes ne se sont jamais produites auparavant … cette fois, les dégâts sont beaucoup plus importants que par le passé", a-t-il déclaré.

Les hôtels ont signalé des réservations annulées, certaines aussi en avance que le mois prochain, à la suite de la diffusion à grande échelle d’images de Venise sous l’eau.

Les hautes eaux de mardi dernier ont submergé environ 80% de la ville, ont annoncé des responsables.

Beaucoup ont blâmé la catastrophe sur le changement climatique et ont averti que le pays, qui est exposé aux catastrophes naturelles, doit prendre conscience des risques posés par des saisons de plus en plus instables.

La Serenissima, comme on l’appelle la ville flottante, compte 50 000 habitants mais accueille 36 millions de visiteurs chaque année.

Un important projet d’infrastructure appelé Mose est en cours depuis 2003 pour protéger la ville, mais il a souffert de dépassements de coûts, de scandales de corruption et de retards.

AGENCE FRANCE-PRESSE, REUTERS

Lire la suite

Continuer la lecture

Asie

Joshua Wong, activiste à Hong Kong, exhorte l’Allemagne à mettre fin à l’entraînement de l’armée chinoise, Actualité & Asie

Published

on

Joshua Wong, activiste à Hong Kong, exhorte l’Allemagne à mettre fin à l’entraînement de l’armée chinoise, Actualité & Asie jtwong181119

FRANKFURT AM MAIN (AFP) – Le militant pour la démocratie de Hong Kong, Joshua Wong, a appelé dimanche 17 novembre l’Allemagne à interrompre l’assistance militaire à la Chine après l’entraînement de ses troupes dans le centre financier asiatique, a rapporté un quotidien allemand.

S’exprimant devant le célèbre journal Bild, Wong a déclaré: "Je suis furieux que la Bundeswehr allemande aide apparemment à former des soldats chinois. les émeutes à Hong Kong, le ministère de la Défense aurait dû mettre fin à ce programme il y a longtemps. "

L’émergence soudaine de soldats de la L’Armée populaire de libération du peuple chinois dans les rues de Hong Kong Samedi, les tensions sur le territoire semi-autonome ont été ébranlées par des mois de manifestations de plus en plus violentes contre le gouvernement.

Dans un mouvement de troupes rare et hautement symbolique, les soldats en civil ont brièvement quitté leur caserne de Kowloon pour aider à nettoyer les débris et les briques des manifestations.

Wong a également déclaré à Bild que les forces de sécurité de Hong Kong utilisaient des "canons à eau allemands" contre les manifestants.

"Quand leur exportation sera-t-elle arrêtée?" Il a demandé.

Amnesty International a soutenu l’appel lancé par Wong pour mettre fin à la formation militaire.

"Compte tenu de la situation actuelle à Hong Kong, le gouvernement allemand doit envoyer un message clair et mettre immédiatement fin à toute coopération militaire", a déclaré à Bild Mathias John, expert en armement et droits de l’homme à Amnesty International en Allemagne.

Selon le quotidien, l’armée allemande envisage de donner à 11 soldats de l’APL une logistique et une formation en officiers supérieurs en 2020.

Wong, 23 ans, a visité plusieurs pays ces derniers mois pour mobiliser un soutien étranger aux activistes de Hong Kong.

Il a rencontré le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas en septembre, ce qui a incité Pékin à convoquer l’ambassadeur d’Allemagne avec colère.

Dans une interview séparée qui paraîtra dans l’édition de lundi du quotidien allemand Sueddeutsche, Wong a justifié le recours à la violence contre la police par des manifestants antigouvernementaux de Hong Kong.

"Nous n’atteindrons pas nos objectifs uniquement par des manifestations pacifiques", a-t-il déclaré dans des commentaires traduits en allemand.

"Ni par la violence seule. Nous avons besoin des deux", a-t-il ajouté.

Lire la suite

Continuer la lecture

International

Hong Kong: La police menace de tirer à balles réelles – Monde

Published

on

Hong Kong: La police menace de tirer à balles réelles – Monde NewsnetGlobe

La police de Hong Kong a annoncé qu’elle envisageait l’utilisation de «balles réelles» face aux «armes létales» utilisées contre elle durant les affrontements autour d’un campus devenu ces dernières heures la principale base arrière de la contestation pro-démocratie.

Après qu’un policier a été blessé dimanche par une flèche tirée par un manifestant autour de ce campus cerné par des barricades en flammes, la police a lancé dans la nuit son avertissement sur l’utilisation de «balles réelles», le premier de ce type depuis le début des protestations.

The battle of Poly U, #HongKong. pic.twitter.com/JY8myUA48h

— Bill Birtles (@billbirtles) November 17, 2019

Depuis juin, l’ex-colonie britannique de 7,5 millions d’habitants est secouée par la pire crise politique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, nourrie par la mainmise grandissante de Pékin et le recul des libertés, une contestation qui a atteint cette semaine de nouveaux sommets de violence.

Les médias officiels ont plusieurs fois averti que l’armée chinoise, stationnée dans la région semi-autonome, pourrait intervenir pour réprimer le mouvement.
Le président Xi Jinping a adressé cette semaine sa mise en garde la plus claire à ce jour, affirmant que la contestation menaçait le principe «Un pays, deux systèmes» qui a présidé à la rétrocession.

«Besoin d’une base»

Dimanche soir, des centaines de protestataires étaient retranchés dans l’Université polytechnique de Hong Kong (PolyU), à Kowloon, où ils ont allumé de grands feux pour empêcher la police de la reprendre et maintenir le blocage du Cross Harbour Tunnel, tunnel routier desservant l’île de Hong Kong fermé depuis mardi.

Dans la matinée, des partisans du gouvernement pro-Pékin s’étaient rassemblés pour déblayer les barricades bloquant l’entrée du tunnel, mais des manifestants sont intervenus pour les en empêcher, entraînant de premiers heurts avec la police.

Au crépuscule, la police tentant de reprendre le contrôle d’un pont piétonnier qui enjambe le tunnel a été accueillie par un déluge de cocktails Molotov qui ont causé des incendies, brûlant le pont et un véhicule blindé.

A Kowloon, des militants se cachant derrière des parapluies ont lancé jusque dans la nuit des cocktails Molotov vers la police, qui lançait des gaz lacrymogènes.

Auparavant, des militants avaient repoussé la police qui tentait de pénétrer sur le campus en tirant des pierres avec une catapulte depuis le toit de PolyU.

Un journaliste de l’AFP a vu sur un toit faisant face à la police un détachement d’archers masqués armés d’arcs de compétition et flanqués de guetteurs utilisant des jumelles. Des archers masqués patrouillaient le campus, selon lui.

La police, dénonçant l’utilisation d’«armes létales», a diffusé des photos montrant une flèche plantée dans le mollet d’un de ses agents, qui a été hospitalisé.

«Me battre jusqu’au bout»

Les manifestants cherchent à garder le campus comme base pour lancer de nouvelles actions lundi. Nous avons besoin «d’une base pour entreposer notre matériel et nous reposer la nuit, avant la bataille du lendemain matin», a expliqué Kason, un étudiant.

Owen Li, membre du conseil de PolyU et étudiant, a indiqué que la panique s’était emparée des quelques centaines d’occupants du campus. «Beaucoup d’amis se sentent impuissants (…) Nous appelons toute la société à sortir et nous aider», a-t-il lancé. «J’ai peur. Il n’y a pas de sortie, tout ce que je peux faire c’est me battre jusqu’au bout», a confié un militant.

Les protestataires veulent poursuivre lundi les blocages pour «étrangler l’économie» d’un des principaux hubs financiers de la planète, désormais en récession.

«Eclore partout»

La contestation était montée d’un cran lundi dernier avec une nouvelle stratégie baptisée «Eclore partout» («Blossom Everywhere»), qui consiste à multiplier les actions – blocages, affrontements, vandalisme – pour éprouver au maximum les capacités de la police.

Conséquence : un blocage général des transports en commun. Les autorités ont dû fermer des écoles et de nombreux centres commerciaux. Le gouvernement a annoncé que les écoles demeureraient fermées lundi.

Le mouvement avait débuté en juin par le rejet d’un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine. Le texte a été suspendu en septembre, mais la mobilisation avait entretemps considérablement élargi ses revendications pour demander le suffrage universel, plus de démocratie et une enquête sur les violences policières.

Soldats chinois dans la rue

La détermination des manifestants s’est heurtée à l’intransigeance des autorités, faisant basculer la région dans une spirale de violence.

Deux personnes ont été tuées depuis le début du mois.

Samedi, des soldats de l’Armée populaire de libération (APL) sont brièvement sortis de leur caserne à Hong Kong pour participer au nettoyage des rues. Une apparition rarissime – l’armée chinoise fait normalement profil bas à Hong Kong – et fortement symbolique : la dénonciation des ingérences chinoises dans les affaires hongkongaises est au coeur des revendications des manifestants.

Le gouvernement local a indiqué n’avoir «pas sollicité» l’aide des soldats chinois, qui ont «pris cette initiative eux-mêmes».

L’activiste pro-démocratie Joshua Wong a appelé dimanche le gouvernement allemand à cesser d’entraîner l’armée chinoise, dans un entretien au quotidien allemand Bild.

«Nous n’arriverons pas à atteindre nos objectifs uniquement par des manifestations pacifiques. Et pas non plus uniquement par la violence. Il nous faut les deux», a déclaré M. Wong dans un autre quotidien allemand, Süddeutsche Zeitung, à paraître lundi. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2019, 21h44



Source

Continuer la lecture

Cryptomonnaie

Une armée de développeurs Bitcoin teste les mises à niveau de la confidentialité et de la mise à l'échelle warrior 16x9 400x240 Une armée de développeurs Bitcoin teste les mises à niveau de la confidentialité et de la mise à l'échelle warrior 16x9 80x80
Cryptomonnaie17 minutes environ

Une armée de développeurs Bitcoin teste les mises à niveau de la confidentialité et de la mise à l'échelle

Près de 200 développeurs étudient des propositions d’amélioration des bitcoins qui pourraient permettre d’améliorer la confidentialité et l’évolutivité de la...

Présentation du nouveau CoinDesk.com Screen Shot 2017 07 17 at 7 Présentation du nouveau CoinDesk.com Screen Shot 2017 07 17 at 7
Cryptomonnaie1 heure environ

Présentation du nouveau CoinDesk.com

Nous avons complètement reconstruit notre site Web. Notre objectif est de mieux intégrer le journalisme, les flux de données et...

PODCAST: «Parlons Bitcoin!» Les hôtes discutent de la Balance, de la Chine et des cultes de cargaison LTB hosts 400x240 PODCAST: «Parlons Bitcoin!» Les hôtes discutent de la Balance, de la Chine et des cultes de cargaison LTB hosts 80x80
Cryptomonnaie2 heures environ

PODCAST: «Parlons Bitcoin!» Les hôtes discutent de la Balance, de la Chine et des cultes de cargaison

Tous les dimanches, CoinDesk organise des discussions approfondies et nuancées sur les problèmes complexes que nous traitons, avec la distribution...

Dérivés cryptographiques: un coin du marché ou le marché lui-même? Chicago Board of Trade cph Dérivés cryptographiques: un coin du marché ou le marché lui-même? Chicago Board of Trade cph
Cryptomonnaie2 jours environ

Dérivés cryptographiques: un coin du marché ou le marché lui-même?

Emmanuel Goh est co-fondateur et PDG de fausser. – une startup de la technologie financière, basée à Londres depuis 2018....

Affaire pénale contre l'échec de l'échange de points cryptographiques WEX auprès des forces de l'ordre russes shutterstock 713111224 400x240 Affaire pénale contre l'échec de l'échange de points cryptographiques WEX auprès des forces de l'ordre russes shutterstock 713111224 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Affaire pénale contre l'échec de l'échange de points cryptographiques WEX auprès des forces de l'ordre russes

L’ancien administrateur anonyme de l’échange de crypto-monnaie WEX, qui a été fermé l’été dernier, a fait des déclarations choquantes sur...

Le directeur de la stratégie ConsenSys démissionne pour lancer un fonds de capital-risque cassatt ethereal e1573853516626 400x240 Le directeur de la stratégie ConsenSys démissionne pour lancer un fonds de capital-risque cassatt ethereal e1573853516626 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Le directeur de la stratégie ConsenSys démissionne pour lancer un fonds de capital-risque

Le directeur de la stratégie de ConsenSys, Sam Cassatt, quitte le groupe pour lancer un nouveau fonds de capital-risque, Aligned...

Alibaba dénie le "partenariat" avec Lolli, soulignant les pièges de l'industrie de la crypto shutterstock 535255921 e1522774681330 400x240 Alibaba dénie le "partenariat" avec Lolli, soulignant les pièges de l'industrie de la crypto shutterstock 535255921 e1522774681330 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Alibaba dénie le "partenariat" avec Lolli, soulignant les pièges de l'industrie de la crypto

Le lundi, CoinDesk a signalé l'application de shopping Lolli offrait des récompenses bitcoin aux acheteurs américains d'Alibaba pour Journée des...

Les bitcoins chutent grâce à une moyenne clé alors que les marchés traditionnels atteignent des records shutterstock 391056130 400x240 Les bitcoins chutent grâce à une moyenne clé alors que les marchés traditionnels atteignent des records shutterstock 391056130 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Les bitcoins chutent grâce à une moyenne clé alors que les marchés traditionnels atteignent des records

Vue Les solides performances des actifs traditionnels et l’absence de nouvelles raisons d’acheter la cryptographie suppriment le prix de BTC....

Tether va déposer une requête auprès de NYAG pour rejeter le recours collectif tether stablecoin e1540777923958 Tether va déposer une requête auprès de NYAG pour rejeter le recours collectif tether stablecoin e1540777923958
Cryptomonnaie2 jours environ

Tether va déposer une requête auprès de NYAG pour rejeter le recours collectif

Tether a publié un lettre d'intention en disant qu'il envisage de déposer une requête en rejet de la procès qui...

Chainalysis dit que les volumes de trading de BitForex pourraient être faux chainalysis bitforex 3 400x240 Chainalysis dit que les volumes de trading de BitForex pourraient être faux chainalysis bitforex 3 80x80
Cryptomonnaie2 jours environ

Chainalysis dit que les volumes de trading de BitForex pourraient être faux

L’échange BitForex pourrait simuler son volume de transactions en bitcoins, selon un rapport publié vendredi par le crypto-auditeur Chainalysis. Pour...

Populaires

Copyright © 2019 Newstrotteur.fr. Votre webnews à la une de l'information