41 migrants cachés dans un camion frigorifique en Grèce et en Europe

ATHENES • La police grecque a retrouvé 41 migrants, pour la plupart des Afghans, cachés dans un camion frigorifique sur une autoroute, ont indiqué des responsables.

Cette découverte a eu lieu lundi plus d’une semaine après que les corps de 39 migrants vietnamiens aient été retrouvés à l’arrière d’un camion frigorifique près de Londres. Deux personnes ont été accusées en Grande-Bretagne et huit au Vietnam pour ces décès.

Le système de réfrigération dans le camion où les migrants ont été trouvés dans le nord de la Grèce n’a pas été mis en marche et aucun des migrants n’a été blessé, bien que certains aient demandé une assistance médicale, a déclaré un responsable de la police grecque.

La police avait arrêté le camion près de la ville de Xanthi pour un contrôle de routine. Ils ont arrêté le chauffeur et l’ont amené, ainsi que les migrants, à un poste de police voisin à des fins d’identification.

La Grèce est aux prises avec la plus forte recrudescence d’arrivées de migrants et de réfugiés depuis 2015, année où plus d’un million de personnes ont traversé la Grèce en Europe en passant par la Grèce. La plupart de ces personnes atteignent d’abord les îles grecques de la mer Égée, proches de la côte turque, par bateau, mais un grand nombre d’entre elles se rendent également par voie de terre, en franchissant la frontière avec la Turquie.

Les accidents de la route, principalement dans le nord de la Grèce, impliquant des migrants qui tentent de se rendre dans d’autres pays sont devenus plus fréquents ces dernières années.

La police a arrêté des dizaines de personnes soupçonnées d’être impliquées dans le trafic d’êtres humains jusqu’à présent cette année.

Environ 34 000 demandeurs d’asile et réfugiés sont détenus dans des camps surpeuplés des îles de la mer Égée, dans des conditions que les groupes de défense des droits de l’homme ont qualifiées d’épouvantables.

Le gouvernement conservateur grec qui est arrivé au pouvoir en juillet a promis de déplacer jusqu’à 20 000 personnes des îles et d’expulser 10 000 personnes qui ne sont pas admissibles à l’asile d’ici la fin de l’année prochaine.

REUTERS

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

L’ex-roi de Belgique forcé de reconnaître sa fille de liaison, Actualité & Europe

BRUXELLES (AFP) – L’ancien roi de Belgique Albert II a reconnu lundi 27 janvier qu’il …

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!