Maison / International / Asie / Le chef du commerce indien demande un accord avec l’UE après le rejet par Delhi de RCEP et de South Asia News & Asie

Le chef du commerce indien demande un accord avec l’UE après le rejet par Delhi de RCEP et de South Asia News & Asie

MUMBAI • L’Inde devrait s’entretenir avec l’Union européenne en vue d’un accord de libre-échange (ALE), a déclaré le gouvernement hier, un jour après avoir refusé de s’associer à un pacte commercial régional dirigé par l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) d’un flot d’importations chinoises bon marché.

Le ministre du Commerce, Piyush Goyal, a déclaré que des secteurs tels que les pierres précieuses, les textiles et l’agriculture avaient fait pression pour un pacte commercial avec l’UE. La chancelière allemande Angela Merkel a également appelé à la reprise des négociations en vue de la conclusion d’un pacte.

"Nous devrions nous engager dans un ALE avec l’UE", a déclaré M. Goyal lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a expliqué les raisons pour lesquelles il ne participait pas au partenariat économique régional (RCEP) conclu lundi par 15 pays.

M. Goyal a déclaré que l’Inde avait présenté de "fortes demandes" en matière de services et d’investissements, ce qui avait conduit à des négociations prolongées pour le RCEP.

La décision de l’Inde a été perçue comme un coup dur pour l’accord, qui regroupe désormais les 10 États de l’Asean, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, mais pas les États-Unis. Les autres membres ont l’intention de le signer l’année prochaine, après avoir examiné un projet de texte approuvé.

La décision de New Delhi a été saluée hier par les agriculteurs et les entreprises indiennes, alors même que les experts ont averti que l’Inde, qui jouit d’une longue tradition de protectionnisme, pourrait être perdante si elle tente de devenir une économie plus compétitive à l’échelle mondiale.

Le rejet par l’Inde du 11ème heure du programme RCEP – censé représenter 30% du produit intérieur brut mondial et représenter près de la moitié de la population mondiale – intervient alors que le pays est confronté à un ralentissement de la fabrication et de la consommation.

Le pacte aurait accru l’accès de l’Inde à d’autres marchés asiatiques, mais New Delhi craignait que ses industries nationales soient durement touchées si le pays était inondé de produits bon marché fabriqués en Chine, en particulier dans des secteurs d’emploi clés tels que l’agriculture et le textile.

Dans un tweet lundi, le plus grand producteur laitier du pays, Amul, a remercié le Premier ministre, Narendra Modi, pour son "leadership exemplaire et son soutien" aux producteurs laitiers, qui auraient été davantage exposés à la concurrence dans le cadre du RCEP.

Le pacte aurait accru l’accès de l’Inde à d’autres marchés asiatiques, mais New Delhi craignait que ses industries nationales soient durement touchées si le pays était inondé de produits bon marché fabriqués en Chine, en particulier dans des secteurs d’emploi clés tels que l’agriculture et le textile.

"Votre vision de soutenir leurs moyens de subsistance aidera à doubler leurs revenus et à renforcer l’Inde," a-t-il déclaré.

M. Praveen Khandelwal, secrétaire général du groupe de pression principal Confédération de tous les commerçants indiens, a déclaré que l’accord aurait permis aux fabricants chinois de submerger "le marché indien avec des produits Made In China à des prix très bas … créant un déséquilibre ".

Mr B.M. Singh, le président du Comité de coordination pour toute l’Inde, Kisan Sangharsh, a déclaré que le rejet de l’accord était "une énorme victoire pour les agriculteurs".

AGENCE FRANCE-PRESSE

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Le régulateur du transport aérien de Hong Kong s’abstient de suspendre la licence de Hong Kong Airlines, Actualité & Asie rk hongkongairlines 071219 310x165

Le régulateur du transport aérien de Hong Kong s’abstient de suspendre la licence de Hong Kong Airlines, Actualité & Asie

HONG KONG (REUTERS, BLOOMBERG) – Un régulateur du transport aérien de Hong Kong a déclaré …

Laisser un commentaire