Maison / International / Europe / Les Etats-Unis n’imposeront pas de droits de douane sur les produits automobiles de l’UE, déclare Juncker, Actualité & Europe

Les Etats-Unis n’imposeront pas de droits de douane sur les produits automobiles de l’UE, déclare Juncker, Actualité & Europe

BERLIN • Le président des États-Unis, Donald Trump, n’imposera pas de droits de douane sur les produits automobiles de l’Union européenne la semaine prochaine, a déclaré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, au journal allemand Suddeutsche Zeitung.

"Trump agitera un peu, mais il n’y aura pas de tarif automobile", a déclaré M. Juncker dans l’interview, publiée en ligne jeudi. "Il ne le fera pas. Tu parles à un homme parfaitement informé."

M. Trump s’est donné comme date limite mi-novembre pour décider d’imposer ou non les taxes sur les voitures et les pièces détachées.

L’UE a menacé de riposter avec des droits de douane sur des marchandises américaines d’une valeur de 39 milliards de dollars américains (53 milliards de dollars des États-Unis) si le président menaçait sa menace.

Les commentaires de M. Juncker rejoignent ceux du secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, la semaine dernière, dans lesquels il déclarait que M. Trump n’aurait peut-être pas besoin d’imposer de tarification automobile après avoir mené de "bonnes discussions" avec les constructeurs automobiles de l’UE.

L’année dernière, M. Trump a insulté les dirigeants européens en déclarant que les importations américaines d’acier et d’aluminium constituaient une menace pour la sécurité et en imposant des taxes de 25% et 10%, respectivement, sur les expéditions du monde entier, y compris de l’UE.

Cela a incité le groupe à exercer des représailles avec un droit de douane de 25% sur 2,8 milliards d’euros (4,2 milliards de dollars des États-Unis) de produits américains tels que les motos Harley-Davidson, les jeans Levi Strauss et le bourbon whisky.

Une taxe américaine de 25% sur les voitures étrangères ajouterait 110 000 euros au prix affiché des véhicules de l’UE importés dans le pays, selon la Commission européenne basée à Bruxelles, le bras exécutif du bloc.

Les tarifs américains sur les voitures et les pièces automobiles européennes marqueraient une escalade significative des tensions transatlantiques car la valeur des exportations automobiles de l’UE sur le marché américain est environ 10 fois supérieure à celle des exportations d’acier et d’aluminium combinées du bloc.

En conséquence, les droits de rétorsion européens viseraient une plus grande quantité d’exportations américaines vers l’Europe.

Mme Mina Andreeva, porte-parole de M. Juncker, a refusé hier soir de préciser comment il savait quelle serait la décision de M. Trump.

"Le président et son équipe sont en contact permanent avec nos homologues américains – comme il se doit", a déclaré Mme Andreeva dans un message envoyé par téléphone.

BLOOMBERG

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Un adolescent plaide coupable de tentative de meurtre d’un garçon français à la galerie londonienne Actualité & Europe facebook default pic 310x165

Un adolescent plaide coupable de tentative de meurtre d’un garçon français à la galerie londonienne Actualité & Europe

LONDRES (AFP) – Un adolescent britannique a plaidé coupable, vendredi 6 décembre, de la tentative …

Laisser un commentaire