Maison / A la une / Le Canada se félicite de la décision de la Gambie de porter plainte pour génocide contre le Myanmar devant un tribunal de l’ONU – Newstrotteur

Le Canada se félicite de la décision de la Gambie de porter plainte pour génocide contre le Myanmar devant un tribunal de l’ONU – Newstrotteur

Le Canada se félicite de la décision de la Gambie de porter plainte pour génocide contre le Myanmar devant un tribunal de l’ONU – Newstrotteur cpt13723645 1

Le Canada appuie les poursuites pour génocide intentées contre le gouvernement du Myanmar pour violence systémique, qui ont forcé plus de 700 000 musulmans rohingyas à fuir leur pays.

La Gambie a déposé lundi le dossier du génocide devant la Cour pénale internationale à La Haye au nom de l’Organisation de la coopération islamique, un groupe de 57 pays musulmans.

LIRE LA SUITE: La violence sexuelle des troupes du Myanmar contre les Rohingya montre une "intention génocidaire", selon un rapport de l’ONU

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a déclaré dans un communiqué que cette mesure renforcerait la responsabilité du crime de génocide, qui comprend le meurtre de masse, la discrimination systémique, le discours de haine et la violence sexuelle et sexiste.

Le gouvernement canadien cherchera des moyens de soutenir les efforts juridiques de la Gambie, a-t-elle ajouté. À cette fin, elle a déclaré que le gouvernement solliciterait l’aide de l’ancien chef libéral par intérim et homme politique de longue date, Bob Rae, qui a également été l’envoyé spécial du Canada au Myanmar.

L’histoire continue sous la publicité

«Le Canada se félicite de la requête de la Gambie à la Cour internationale de justice d’une requête introductive d’instance contre le Gouvernement du Myanmar pour violation présumée de la Convention sur le génocide. Cette mesure contribuera à faire progresser la responsabilité du génocide, qui comprend des actes de meurtre de masse, de discrimination systémique, de discours de haine et de violence sexuelle et sexiste contre les Rohingya ", a déclaré Freeland dans un communiqué.

«Le Canada collaborera avec d’autres pays aux vues similaires pour mettre fin à l’impunité des personnes accusées d’avoir commis les crimes les plus graves au regard du droit international… Il est impératif de veiller à ce que les auteurs de ces atrocités rendent des comptes pour que justice soit rendue aux victimes et aux survivants tout en instaurant une paix durable et la réconciliation au Myanmar. "

La montée du bouddhisme extrême

En septembre 2018, la Chambre des communes a appuyé à l’unanimité une motion selon laquelle les crimes contre les Rohingya étaient un génocide. La motion a également réitéré un appel au Conseil de sécurité des Nations Unies pour renvoyer le Myanmar devant la Cour pénale internationale.

L’histoire continue sous la publicité

Cette motion coïncidait avec une mission d’enquête des Nations Unies selon laquelle l’armée du Myanmar avait systématiquement tué des milliers de civils rohingyas, incendié des centaines de leurs villages et s’engageait dans le nettoyage ethnique et le viol collectif. Il a appelé à ce que les plus hauts généraux fassent l’objet d’une enquête et de poursuites pour génocide.

Une déclaration lundi de Human Rights Watch au nom de 10 organisations non gouvernementales internationales a déclaré que cette initiative de la Gambie constituait "le premier examen judiciaire de la campagne de meurtres, viols, incendies criminels et autres atrocités commises par le Myanmar contre le musulman Rohingya".

Il a noté que le Canada, le Bangladesh, le Nigéria, la Turquie et la France "ont affirmé que le Myanmar avait commis un génocide contre les Rohingya".

En octobre 2018, le Canada a également déchu Aung San Suu Kyi, dirigeante civile du Myanmar, de sa citoyenneté honoraire canadienne pour sa complicité dans les atrocités. Elle était réputée depuis des décennies comme une dirigeante s’opposant pacifiquement aux dirigeants militaires de son pays.

L’armée du Myanmar a lancé des attaques contre les Rohingya en août 2017.

La plupart se sont réfugiés au Bangladesh voisin et ont créé l’un des plus grands camps de réfugiés du monde.

NORMES DE JOURNALISTE

Signaler une erreur

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Un Salvadorien kidnappé et tué au Mexique en attendant une audience d’asile aux États-Unis – Newstrotteur 21833810 310x165

Un Salvadorien kidnappé et tué au Mexique en attendant une audience d’asile aux États-Unis – Newstrotteur

Un Salvadorien cherchant asile aux États-Unis a été enlevé et assassiné dans le mexicain ville …

Laisser un commentaire