Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères, déclare que la région de Hong Kong était "peu importe ce qui se passait" lors des élections

TOKYO (AFP) – Hong Kong fait partie de la Chine "peu importe ce qui se passe" lors des élections locales qui se sont tenues dans la ville semi-autonome ce week-end, a déclaré lundi 25 novembre le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

"Toute tentative de bousiller Hong Kong, voire de nuire à sa prospérité et à sa stabilité, ne réussira pas", a déclaré M. Wang à la presse après sa rencontre avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo.

Le camp pro-démocratie de Hong Kong était dirigé vers une victoire écrasante aux élections du conseil de district, les médias locaux ont rapporté lundi un vote largement considéré comme un référendum sur la gestion par le gouvernement, soutenu par Beijing, de mois de troubles politiques violents.

Le décompte était toujours en cours après la participation record aux élections de dimanche, mais les résultats obtenus à ce jour indiquent que les candidats favorables aux appels à une plus grande démocratie sont en voie de remporter la grande majorité des 452 sièges contestés, selon la presse.

Les conseils de district – qui traitent des problèmes au niveau de la communauté tels que les itinéraires de bus et la collecte des ordures – ont longtemps été dominés par l’établissement favorable à Pékin.

Le camp pro-démocratie espère que l’affaiblissement de cette emprise enverra un message à la Chine et à la dirigeante impopulaire de Hong Kong Carrie Lam.

Hong Kong a connu des mois de rassemblements et de violents affrontements opposant la police à des manifestants mobilisés par la crainte que Pékin ne réduise à néant les libertés du territoire semi-autonome, uniques en Chine.

Leurs revendications incluent des élections populaires directes et une enquête sur les brutalités policières présumées contre les manifestants.

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Virus de Wuhan: l’Australie confirme le cinquième cas de coronavirus lors du dernier vol au départ de Wuhan, Australie / NZ News & Asie

MELBOURNE (REUTERS) – L’Australie a confirmé lundi 27 janvier son cinquième cas de nouveau coronavirus, …

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!