Les supporters locaux inspirent Stewart lors de la Coupe du Monde Piste UCI à Cambridge

Ce fut une soirée spéciale pour Campbell Stewart © UCI Track Cycling

Cinq médailles d'or étaient à gagner lors de la deuxième journée de la Coupe du monde de piste de l'Union cycliste internationale (UCI) à Cambridge, en Nouvelle-Zélande, avec encore plus de succès pour le pays d'origine.

Un Avantidrome bondé a vu Kiwi Campbell Stewart dominer l'omnium, en dépit d'être face à un peloton de classe mondiale qui comprenait le champion du monde neuf fois australien Cameron Meyer.

Stewart a été dur au début, mais son coup crucial est intervenu lors de l'avant-dernier sprint en battant Meyer et le Kazakhstan Artyom Zakharov pour consolider son avantage.

En plus de deux autres victoires au sprint, une deuxième, cinquième dans la course scratch et le tempo, et une victoire dans les courses à éliminations et à points, ses résultats l'ont propulsé au sommet du classement mondial.

Stewart a terminé avec 142 points, Meyer avec 133 et Zakharov 129.

"C'était juste une journée formidable", a déclaré Stewart.

"J'ai commencé avec régularité et j'ai réussi à repousser quelques bonnes attaques des meilleurs coureurs, à les chasser, à obtenir les sprints et à y arriver à la fin."

"Je savais que j'allais être devant une course à domicile et ils étaient géniaux ce soir."

Holly Edmonston célèbre sa victoire devant une foule bruyante à domicile © Cycling New Zealand
Holly Edmonston célèbre sa victoire devant une foule bruyante à domicile © Cycling New Zealand

Ce soutien a également inspiré la Néo-Zélandaise Holly Edmonston, qui a poursuivi sa victoire dans le cadre de la poursuite par équipe hier avec un triomphe dans la course scratch et le bronze à la madison, aux côtés de Michaela Drummond et Jessie Hodges.

Edmonston était l'un des quatre coureurs à avoir bouclé le peloton lors de la finale scratch, devançant Olga Zabelinskaya de l'Ouzbékistan en argent et l'Irlandaise Lydia Gurley en bronze.

"C'est incroyable d'être ici devant une foule locale, je ne peux pas le croire", a déclaré Edmonston.

Parmi les autres vainqueurs de la soirée, on compte le Malaisien Azizul Awang dans la finale masculine de keirin, poussant Shane Perkins, l'Australien qui court maintenant pour la Fédération de Russie, vers l'argent, l'Australien Matthew Glaetzer en troisième.

Champion du monde de sprint 2018, c'est une histoire remarquable pour Glaetzer, qui, il y a quelques semaines à peine, subissait une chirurgie pour un cancer de la thyroïde, avec un traitement de radiothérapie toujours en cours.

La Russe Anastasia Voinova a battu le défi du détenteur du record du monde de 200 mètres Kelsey Mitchell, du Canada, pour remporter l'or dans la finale du sprint féminin.

Dans la madison féminine de 30 kilomètres, l'Australienne Georgia Baker et Alex Manly ont remporté six des 12 sprints déterminés tous les 10 tours à dominer, la Pologne marquant des points sur tous les sprints sauf un pour terminer deuxième.

Les Néo-Zélandaises Michaela Drummond et Jessie Hodges ont livré une superbe finition pour remporter le bronze, malgré la chute de Drummond après un accident.

Demain verra la fin de la compétition avec les finales de madison, keirin et sprint.

Source

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Impey met en place un tour du chapeau Tour Down Under alors qu’il prend le dessus sur Porte

L’Afrique du Sud Daryl Impey s’est mis en position de remporter un triplé des titres …

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!