Plus de chaos dans le voyage pour les Français alors que les grèves se propagent, Actualité & Europe

PARIS • Des grèves ont perturbé les déplacements le week-end en France hier, les camionneurs ayant bloqué les autoroutes et la plupart des trains étant restés à l’arrêt en raison de la colère des travailleurs contre la politique du président Emmanuel Macron.

Pendant ce temps, des manifestants en gilet jaune ont tenu leurs manifestations hebdomadaires sur l’injustice économique à Paris et dans d’autres villes françaises, sous la surveillance étroite de la police. Les manifestants semblent être enhardis par les plus grandes manifestations nationales des années jeudi dernier qui ont lancé une campagne contre le plan du gouvernement de repenser le système national de retraite.

Hier, alors que les grèves entraient dans un troisième jour, les touristes et les acheteurs faisaient face à des lignes de métro fermées autour de Paris et des gares presque vides.

D’autres groupes ont également rejoint la mêlée.

Des camionneurs frappant une hausse de la taxe sur les carburants ont perturbé la circulation sur les autoroutes de la Provence au sud-est à la Normandie au nord-ouest. Une taxe sur le carburant similaire avait déclenché le mouvement des gilets jaunes il y a un an, et cette convergence de griefs pourrait constituer une nouvelle menace majeure pour la présidence de M. Macron.

Le chaos du voyage ne dissuade cependant pas le gouvernement jusqu’à présent. Vendredi, le Premier ministre Edouard Philippe a clairement déclaré aux Français: "Vous allez devoir travailler plus longtemps".

Il présentera les détails du nouveau plan de retraite cette semaine. Le gouvernement dit qu’il n’élèvera pas l’âge officiel de la retraite de 62 ans, mais le plan devrait inclure des conditions financières pour encourager les gens à travailler plus longtemps. M. Philippe a offert une branche d’olivier, affirmant que les changements seraient progressifs afin qu’ils ne deviennent pas "brutaux".

M. Macron affirme que la réforme, qui rationalisera un système compliqué de 42 régimes de retraite spéciaux, rendra le système plus juste et financièrement viable. Les syndicats, cependant, voient le plan comme une menace pour les droits des travailleurs durement combattus et recherchent ce qu’ils espèrent être une grève prolongée. Ils prévoient également de nouvelles manifestations de retraite à l’échelle nationale mardi, malgré les gaz lacrymogènes et les émeutes qui ont gâché la marche de Paris jeudi dernier.

Dans une société habituée aux grèves et aux droits des travailleurs, de nombreuses personnes ont soutenu l’action syndicale, bien que ce sentiment risque de s’estomper si la fermeture des transports se poursuit cette semaine.

"Je savais que ça allait durer … mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi chaotique", a déclaré hier à la gare de l’Est, Mme Ley Basaki, qui vit dans la banlieue parisienne de Villemomble.

"Il n’y a absolument rien ici, rien, rien. Il n’y a pas de bus, rien."

De nombreux voyageurs utilisent la technologie et les réseaux sociaux pour trouver des moyens de contourner la grève: travailler à domicile, utiliser des applications de covoiturage et faire du vélo partagé ou des scooters électriques.

PRESSE ASSOCIÉE

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Le nouveau chef de BP envisage des objectifs climatiques plus larges, une révision structurelle, Actualité & Europe

LONDRES • Le changement est en marche chez BP. Le nouveau président-directeur général, Bernard Looney, …

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!