Le projet de loi américain sur le Xinjiang en Chine viole le droit international, selon un responsable régional, Actualité & Asie

BEIJING (REUTERS) – Récent Législation américaine sur le Xinjiang est une violation grave du droit international et une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Chine, a déclaré lundi 9 décembre le gouverneur de la région de l’extrême ouest, accusant les États-Unis de lancer une campagne de diffamation.

Les mesures antiterroristes au Xinjiang ne sont pas différentes des mesures antiterroristes aux États-Unis, a déclaré à la presse le gouverneur de la région, M. Shohrat Zakir, à Pékin.

Les Etats-Unis ont choisi de fermer les yeux sur la stabilité sociale du Xinjiang, et lancent une campagne de diffamation contre la région et utilisent les problèmes là-bas pour semer la discorde parmi les groupes ethniques en Chine, a-t-il ajouté.

Toute tentative de désactiver le Xinjiang est vouée à l’échec, a déclaré M. Zakir, qui est également secrétaire adjoint du Parti communiste du Xinjiang.

La tension a explosé ces dernières semaines entre la Chine et les États-Unis sur des questions telles que le traitement réservé par Beijing à sa minorité musulmane ouïghoure et manifestants à Hong Kong, compliquant les perspectives d’un accord à court terme pour mettre fin à une guerre commerciale de 17 mois.

La semaine dernière, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté un projet de loi exigeant une réponse plus sévère au traitement réservé par Beijing à sa minorité musulmane ouïghoure. Des experts et des militants de l’ONU affirment que la Chine a détenu peut-être 1 million de Ouïghours dans des camps au Xinjiang.

La Chine, qui a nié à plusieurs reprises tout mauvais traitement des Ouïghours, a déclaré que les camps faisaient partie d’une répression antiterroriste et dispensaient une formation professionnelle.

Des groupes de défense des droits de l’homme et d’anciens détenus ont déclaré que les conditions de vie dans les camps étaient mauvaises, les détenus étant soumis à des violences psychologiques et physiques.

Lors de la conférence de presse de M. Zakir dans la capitale chinoise, des images des violences passées ont été montrées dans des extraits d’un documentaire en anglais, "Fighting Terrorism in Xinjiang", diffusé sur la chaîne de télévision publique chinoise CGTN.

Le projet de loi ouïghour, qui a été adopté 407-1 dans la maison contrôlée par les démocrates, oblige le président américain à condamner les abus contre les musulmans et demande la fermeture des camps au Xinjiang.

Il appelle également le président Donald Trump à imposer des sanctions pour la première fois à un membre du puissant politburo chinois, le secrétaire du Parti communiste du Xinjiang, Chen Quanguo.

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Virus de Wuhan: les compagnies aériennes ont coupé les vols en Chine alors que les entreprises limitent les voyages par crainte de virus, Actualité & Asie nz laintairport 290146 310x165

Virus de Wuhan: les compagnies aériennes ont coupé les vols en Chine alors que les entreprises limitent les voyages par crainte de virus, Actualité & Asie

CHICAGO / SHANGHAI / SEOUL (REUTERS) – Les compagnies aériennes, y compris United Airlines Holdings …

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!