Maison / Cryptomonnaie / L’ONU met en garde contre la participation à la conférence nord-coréenne sur la cryptographie le mois prochain

L’ONU met en garde contre la participation à la conférence nord-coréenne sur la cryptographie le mois prochain

Les Nations Unies mettent en garde contre les risques de participer à la conférence nord-coréenne sur les crypto-monnaies en février.

Reuters rapports Mercredi, le fait de se rendre à l’événement constituerait probablement une violation des sanctions internationales, selon un rapport confidentiel qui sera bientôt soumis au Conseil de sécurité des Nations Unies.

La nouvelle vient après que le développeur d’Ethereum, Virgil Griffith, ait été arrêté et plus récemment inculpé plus d’assister à la conférence pour donner une conférence en avril dernier. Griffith a été accusé de complot en vue de violer la loi sur les pouvoirs économiques internationaux d’urgence.

La Corée du Nord a été accusée un autre rapport de l’ONU de financer son programme d’armes de destruction massive avec des hacks d’échanges de crypto-monnaie, ainsi que des institutions bancaires. Le rapport d’août 2019 indique que la Corée du Nord a utilisé des hacks «répandus et de plus en plus sophistiqués» pour amasser environ 2 milliards de dollars, qui sont blanchis sur Internet.

Tout effort perçu comme permettant aux efforts du régime de contourner les sanctions serait probablement illégal en vertu des règles de l’ONU.

“Soutenir l’utilisation par la RPDC des technologies de crypto-monnaie et de blockchain risque de violer les résolutions du Conseil de sécurité, car cela augmenterait inévitablement la capacité de la RPDC à renverser les sanctions et à générer des revenus pour ses programmes d’armes”, a déclaré à Reuters un porte-parole anonyme du gouvernement britannique.

Le site Web de l’événement nord-coréen chercherait à attirer des participants américains, affirmant que leur passeport ne serait pas tamponné à l’entrée, ce qui contribuerait à obscurcir leur visite.

Un extrait du nouveau rapport de l’ONU, vu par Reuters, indique que les discussions passées lors de la conférence sur la cryptographie “ont inclus des discussions explicites sur la crypto-monnaie pour l’évasion des sanctions et le blanchiment d’argent”.

Divulgation Lis Plus

Le leader des nouvelles de la blockchain, CoinDesk est un média qui vise les normes journalistiques les plus élevées et respecte un ensemble strict de politiques éditoriales. CoinDesk est une filiale opérationnelle indépendante de Digital Currency Group, qui investit dans les cryptomonnaies et les startups blockchain.

Source

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

La perspective de construire un nouveau système monétaire international se concrétise

Cela fait partie d’un séries des articles en avant-première du Forum économique mondial de Davos, …