France/Québec: Les proches des Français disparus dans l’attente – Monde

Les proches des cinq hommes originaires du nord-est de la France disparus mardi au nord du Québec au cours d’une sortie en motoneige suivaient vendredi à distance, avec appréhension, les recherches pour les localiser, alors que les chances de les retrouver vivants s’amenuisent.

«On attend, on essaie d’y croire», a confié à l’AFP Damien Antoine, le président du moto-club vosgien La Bressaude, dont deux des disparus sont licenciés, Gilles Claude et Jean-René Dumoulin.

Damien Antoine décrit «des gens très expérimentés, très bons pilotes et prudents à la fois», qui étaient «très assidus» aussi bien en moto l’été qu’en motoneige l’hiver, et avaient déjà fait de nombreuses sorties en motoneige.

Joël Poirot, un ami de longue date de Gilles Claude, s’interrogeait aussi: «On faisait beaucoup de moto ensemble, il était vraiment passionné de sport mécanique. Au Canada, il y était déjà allé je ne sais pas combien de fois, il connaissait très bien, il aurait même pu y aller sans guide, c’est pour ça que je ne m’explique pas ce qui s’est passé.»

«40 ans qu’on se connaît»

«Je l’ai eu au téléphone peu avant qu’il ne parte au Canada, je le connaissais très bien, je perds un vrai ami: ça fait 40 ans qu’on se connaît, j’étais à son mariage, je connais aussi très bien Christine (la femme de Gilles Claude, ndlr), on faisait du ski ensemble quand on était jeunes, on a les mêmes âges. On se voyait souvent, on jouait aux cartes ensemble… J’ai perdu un copain qui faisait tout dans les règles mais qui n’a pas eu de bol, si je peux résumer comme ça.»

Gilles Claude est par ailleurs le père de trois biathlètes internationaux, Emilien, Florent et Fabien.

Le maire de Gerbépal (Vosges), Bernard Thomas, évoque en Yan Thierry, chauffeur routier de 24 ans, un jeune homme «apprécié de la population», avec «toujours le sourire, toujours un mot pour les autres».

«Gerbépal est un village de 600 habitants, tout le monde se connaît», ajoute-t-il, soulignant que «tout le monde est triste de cette disparition».

Céline Adam, la compagne enceinte d’Arnaud Antoine, un des autres disparus, est «anéantie», a-t-elle déclaré au journal L’Est Républicain.

«Mardi soir, je n’avais plus de nouvelles de lui depuis un moment, ça m’inquiétait. J’ai appris qu’il y avait eu accident au Québec, j’ai immédiatement fait le lien. Son papa m’a téléphoné après avoir reçu un appel du chef de la police québécoise. L’avenir était plein de beaux projets», a déclaré la jeune femme, enceinte de trois mois.

Le groupe impliqué dans l’accident était composé de huit touristes originaires de l’est de la France, dont trois ont survécu, et de leur guide, un Montréalais qui est mort mercredi des suites de ses blessures.

Les chances de retrouver vivants les touristes, dont les motoneiges sont tombées au fond des eaux glacées du lac Saint-Jean alors qu’ils circulaient sur un chemin non balisé, sont désormais infimes.
(afp/nxp)

Créé: 24.01.2020, 19h12

Source

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

France: Vers dans du lait: Danone veut voir les larves – Monde

Le groupe agroalimentaire français Danone a demandé mercredi aux parents ayant découvert des larves dans …

Laisser un commentaire