Le relais de la flamme de Tokyo 2020 visitera la ville évacuée de Futaba

Futaba allait bien avec le rayon d'évacuation de 20 kilomètres de la centrale nucléaire © Getty Images

La torche de Tokyo 2020 doit visiter une ville qui a été évacuée à la suite du tsunami et du tremblement de terre de 2011, il a été confirmé.

Le premier jour du relais de la flamme sur le sol japonais comprendra Futaba, qui est proche de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, désormais désactivée.

Le gouvernement japonais a annoncé qu’il allait bientôt lever l’ordre d’évacuation de la municipalité le mois dernier et qu’il a été ajouté à l’itinéraire du relais à la demande du gouverneur de la préfecture de Fukushima, Masao Uchibori.

“Il sera d’une grande importance pour la transmission de la situation actuelle dans la préfecture de Fukushima au Japon et à l’étranger”, a déclaré Uchibori.

Futaba était l’une des trois communautés soumises à l’ordre d’évacuation.

L’interdiction sera levée le 4 mars, mais l’agence environnementale Greenpeace a insisté sur le fait que les niveaux de rayonnement dans la région sont toujours élevés.

La flamme sera bien allumée en Grèce à l’ancienne Olympie le 12 mars et, après un voyage à travers le pays, elle sera confiée aux représentants de Tokyo 2020 le 19 mars lors d’une cérémonie de remise spéciale à Athènes.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, troisième à droite, s'adresse aux écoliers locaux au J-Village rouvert © Getty Images
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, troisième à droite, s’adresse aux écoliers locaux au J-Village rouvert © Getty Images

Il a touché le sol japonais le 20 mars et la flamme sera transportée vers le parc commémoratif de récupération du tsunami d’Ishinomaki Minamihama dans la préfecture de Miyagi, qui a été durement touché par la catastrophe.

Il visitera également la préfecture d’Iwate, une autre zone gravement touchée.

La partie intérieure du relais de la flamme, d’une durée de 121 jours, devrait commencer le 26 mars et la flamme passera trois jours dans la région de Fukushima.

Les premiers porteurs du flambeau seront membres de l’équipe du Japon qui a remporté la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011.

Ils porteront la flamme au centre national d’entraînement de football de J-Village, qui a été utilisé comme centre de gestion de crise dans les jours qui ont suivi le tsunami et les tremblements de terre.

À la fin de son séjour à Fukushima, une célébration aura lieu sur le terrain du festival de Hibarigahara, le site principal du festival des chevaux sauvages de Soma Nomaoi dans la ville de Minamisōma.

Source

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Les championnats du monde de pentathlon modernes ont quitté la Chine en raison d’un coronavirus

Les Championnats du monde de pentathlon moderne de cette année ont été transférés de Xiamen …

Laisser un commentaire