Le Nouveau-Mexique poursuit Google pour la collecte de données sur les enfants

Google a été pris par le passé à jouer rapidement et avec désinvolture avec les réglementations, mais cela n’empêche pas l’entreprise de profiter des avantages de la loi. En 2019, YouTube payé environ 200 millions de dollars pour avoir enfreint les lois sur la vie privée des enfants. En décembre, Google a été poursuivi par Genius pour violation du droit d’auteur.

Maintenant, l’AG du Nouveau-Mexique a poursuivi Google pour la collecte de données sur les enfants. Le procès déposé auprès du tribunal de district des États-Unis à Albuquerque affirme que Google utilise des services éducatifs commercialisés pour que les enseignants et les élèves espionnent les enfants et leurs familles. AG Hector Balderas a déclaré que Google commercialise Google Education comme une ressource pour les enfants qui n’ont pas accès à l’éducation ou qui sont dans des écoles privées de ressources. Cependant, derrière cette couverture, Google utilise le service pour suivre les enfants dans les écoles et à la maison et enregistrer leurs activités de navigation.

La sécurité des élèves devrait être la priorité numéro un de toute entreprise fournissant des services à nos enfants, en particulier dans les écoles. Le suivi des données des élèves sans le consentement des parents est non seulement illégal, il est dangereux.

– AG Hector Balderas

Google a rejeté le procès en disant qu’il était “factuellement faux” et a affirmé que l’école avait un contrôle total sur la vie privée des élèves.

Nous n’utilisons pas les informations personnelles des utilisateurs des écoles primaires et secondaires pour cibler les annonces. Les districts scolaires peuvent décider de la meilleure façon d’utiliser Google pour l’éducation dans leurs salles de classe et nous nous engageons à collaborer avec eux.

– Google

Malheureusement, les États-Unis n’ont pas de loi nationale sur la confidentialité qui donne à Google le bénéfice du doute. Cela dit, le Nouveau-Mexique a un tas de lois sur la confidentialité et l’AG prétend que Google enfreint la loi sur les pratiques déloyales de l’État et la loi fédérale sur la protection de la vie privée des enfants en ligne.

Le procès note que Google n’autorise pas les enfants de moins de 13 ans à créer leurs propres comptes Google, ce qui les empêche d’être suivis en ligne. Cependant, l’État affirme que Google essaie de contourner ses propres politiques en utilisant Google Education pour «accéder secrètement à des trésors d’informations». Le plan Google Education permet aux enfants de moins de 13 ans d’avoir leurs propres comptes Google, mais ces comptes sont surveillés par l’administrateur, qui est généralement le service informatique de ladite école.

AG Hector Balderas a envoyé une lettre à plus de 80 millions d’enseignants qui utilisent Google Education les assurant qu’ils peuvent continuer à utiliser la plateforme. Il a noté qu’il n’y a pas de préjudice immédiat pour les enseignants ou les élèves afin qu’ils puissent continuer à utiliser le service pendant que l’enquête est en cours.

Via PBS

Lire la suite

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

ARTEMIS FOWL de Disney sortira directement sur Disney + – Newstrotteur

Disney a révélé que son adaptation au long métrage de Artemis Fowl ne recevra pas …

Laisser un commentaire