Porto Rico prolonge le couvre-feu des coronavirus | Actualite

Le territoire américain de Porto Rico prolonge le couvre-feu de deux semaines jusqu’au 12 avril et avertit les résidents que de nouvelles restrictions sont en passe d’aider à réduire les cas de coronavirus.

Le gouverneur Wanda Vázquez a déclaré qu’à partir de mardi, les travailleurs non essentiels devront être à la maison à 19 heures, deux heures plus tôt que le couvre-feu actuel.

Elle a également déclaré que les véhicules avec des plaques d’immatriculation se terminant par des nombres pairs ne peuvent circuler que lundi, mercredi et vendredi. Les véhicules dont les étiquettes se terminent par des nombres impairs ne sont autorisés à circuler que le mardi, jeudi et samedi.

Vázquez a déclaré que les nouvelles restrictions viennent en réponse à des centaines de personnes citées pour avoir violé un couvre-feu imposé il y a près de deux semaines.

Le chef du groupe de travail sur les coronavirus de Porto Rico, le Dr Segundo Rodríguez, estime qu’il y a plus de 600 personnes infectées sur l’île, dont plus de 60 sont déjà testées positives.

Les autorités ont également signalé que deux touristes sur l’île étaient morts du virus.

Entre-temps, le service de santé du territoire a été secoué à cause de la manipulation du coronavirus.

Le gouverneur a annoncé jeudi la nomination de Lorenzo González comme troisième secrétaire à la santé de Porto Rico en moins de deux semaines. González était secrétaire à la santé lors de la pandémie de grippe porcine H1N1 en 2009. Cette décision est intervenue quelques heures après la démission de l’ancien secrétaire à la santé Concepción Quiñones pour des raisons peu claires; sa nomination faisait suite à la démission de Rafael Rodríguez suite à des plaintes concernant la gestion par le ministère de COVID-19.

Source

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Pas encore d’essai COVID-19 à la maison mais des options plus rapides à venir

WASHINGTON (AP) – Les tests à domicile pour le nouveau coronavirus peuvent sembler une bonne …

Laisser un commentaire