Maison / Art Graphisme / «Histoire matérielle» chez JDJ

«Histoire matérielle» chez JDJ

Charles Harlan

Artistes: Yuji Agematsu, Charles Harlan, quartier de Nari

Lieu: JDJ, Garrison

Titre de l'exposition: Histoire matérielle

Rendez-vous amoureux: 26 janvier au 10 mars 2019

Cliquez ici pour voir le diaporama

Histoire du matériel installation vierw 4

Yuji Agematsu

Nari Ward

Galerie complète des images, communiqué de presse et lien disponibles après le saut.

Images:

Histoire du matériel installation vierw 4
Historique d'installation des matériaux vue 2
Historique d'installation des matériaux vue 3
Historique d'installation matérielle vue 1
Yuji Agematsu
Yuji Agematsu
Yuji Agematsu
Charles Harlan
Charles Harlan
Nari Ward

Images reproduites avec l'aimable autorisation de JDJ, Garrison

Communiqué de presse:

Histoire matérielle, la deuxième exposition à JDJ, présente les travaux de Yuji Agematsu, Charles Harlan et Nari Ward. Les trois artistes utilisent des matériaux humbles – objets du quotidien retrouvés ou mis au rebut, et des fragments de détritus de la vie – recontextualisés à leur manière par chaque artiste. Le thème unificateur est un sentiment de compréhension du fait que nos identités sont façonnées et définies par l'accumulation d'objets qui nous entourent et qu'elles peuvent communiquer énormément sur notre existence.

Yuji Agematsu (né en 1956 à Kanagawa, Japon) lors de ses promenades quotidiennes dans la ville de New York, où il habite depuis 1980, s’arrête pour collecter des restes de déchets qu’il rencontre en cours de route, transformant les oubliés, les oubliés, les abandonnés en contemplatifs, mais joyeuse poésie visuelle. Les deux tableaux présentés ici, présentés à l'origine dans son exposition à la Yale Union de Portland, dans l'Oregon, montrent comment, posés délicatement sur une surface blanche immaculée, les emballages de cupcakes peuvent être transformés en fleurs et le ruban de marquage de chaussée délicat morceau de peau de serpent. Le travail d’Agematsu est actuellement présenté au 57e Carnegie International au Carnegie Museum of Art.

Charles Harlan (né en 1984 à Smyrna, Géorgie) crée des sculptures utilisant souvent du bois et des matériaux courants que l'on pourrait trouver dans une quincaillerie, qu'il empile et organise ensuite dans des formations austères. Turbine, 2018, est une méditation sur les forces opposées – la terre et le ciel, les ténèbres et la lumière, la douceur du caoutchouc et la dureté de la pierre. Avec Des bâtons, 2018, Harlan emballe une forme métallique circulaire avec des bâtons et un segment provenant d'un gros tuyau, la collection de formes cylindriques se faisant écho. Les sculptures évoquent matériellement le site de l'exposition, un ancien bâtiment de service utilisé pour stocker de la glace, mais se sentent formellement liées au minimalisme.

Nari Ward (né en 1963 à Saint Andrew, en Jamaïque) utilise plusieurs objets mis au rebut, souvent à Harlem, où il vit et travaille depuis 25 ans, et explore des thèmes liés aux conditions socio-économiques de sa communauté environnante. Dans Susect on Ground, 2012, Ward modifie le texte à partir d’un formulaire très utilisé par le service de police de la ville de New York et le réimprime à taille humaine sur des bandes de toison, attirant ainsi l’attention sur le langage fondamental de l’humanité. La première exposition de sondage solo de Ward à New York ouvrira ses portes au New Museum en février 2019.

Lien: «Histoire matérielle» chez JDJ

Art contemporain est produit par Groupe d'art contemporain, une organisation à but non lucratif. Nous comptons sur notre public pour nous aider à financer la publication d’expositions présentées dans ce flux RSS. S'il vous plaît envisager nous soutenir en faisant un don aujourd'hui.

Source

Partenariat Newstrotteur

A propos lenewstrotteur

Découvrez également

Kim Hiorthøy chez STANDARD (OSLO) (Art)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *