La croyance en Dieu donne aux personnes seules un but dans la vie

personnes-religieuses-croyances-but-dans-la-vie-newstrotteur

Selon de nouvelles découvertes, les personnes religieuses qui vivent la solitude et les liens sociaux médiocres dans leur vie se tournent vers Dieu comme substitut.

Des chercheurs de l’Université du Michigan (UM) ont révélé que ces personnes s’appuient sur leur système de croyance pour faire face à un moindre sens de la vie.

Le document  intitulé “Quand Dieu est votre seul ami: les croyances religieuses compensent le but dans la vie des personnes socialement déconnectées” a été publié dans le Journal of Personality le 5 août.

Les conclusions de cette étude s’appuient sur des recherches antérieures de l’UM suggérant que les personnes qui vivent une déconnexion sociale dans leur vie sont plus susceptibles de voir des qualités humaines dans des choses comme les animaux de compagnie, les êtres imaginaires et Dieu.

“Pour les personnes socialement déconnectées, Dieu peut servir de relation de substitution qui compense une partie du but que les relations humaines devraient normalement offrir”, a déclaré l’auteur principal Todd Chan, étudiant au doctorat au Département de psychologie de l’UM.

L’équipe de chercheurs a examiné les réponses de près de 20 000 personnes sur trois études. Les participants ont décrit leur objectif dans la vie, leur niveau de solitude, la qualité de leurs amitiés et, bien sûr, leurs croyances religieuses.

Les personnes ayant une vie sociale médiocre semblaient généralement se réconforter d’avoir un système de croyance religieuse, presque comme un «substitut» pour un ami. Ils peuvent tirer parti de ces croyances pour plus de confort jusqu’à ce qu’ils puissent se reconnecter. L’idée d’avoir un Dieu qui les appréciait offrait un sens, qui serait normalement renforcé par les relations humaines.

Mais ceux qui avaient une vie sociale relativement meilleure ne jouissaient pas d’un avantage supplémentaire pour leur but dans la vie lorsqu’ils considéraient leur Dieu comme un ami. “En d’autres termes, les gens tirent surtout profit de la religion et se tournent vers Dieu en tant qu’ami uniquement lorsqu’ils manquent de liens sociaux de soutien”, a expliqué Chan.

Les chercheurs ont insisté sur le fait que les personnes socialement déconnectées étaient plus susceptibles de devenir religieuses si elles ne l’étaient pas déjà. Auparavant, une étude menée en 2016 sur des migrants roumains avait également révélé que voir Dieu comme un meilleur ami semblait avoir un effet protecteur pour les personnes âgées seules de ce groupe.

Une des migrants de l’étude, une femme de 70 ans nommée Ileana, a décrit comment elle se sentait déçue par ses amis mais se sentait «comprise» par son Dieu. Bien que les nouvelles découvertes illustrent la manière dont la religion et Dieu peuvent compenser la perte de but parmi les personnes seules, elles ne sont pas parvenues à rétablir un objectif comparable à celui des personnes socialement connectées.

“Ces résultats ne suggèrent certainement pas que les gens peuvent ou doivent compter sur Dieu pour des raisons personnelles”, a déclaré le co-auteur Oscar Ybarra, professeur de psychologie et membre du corps professoral de l’Institut de recherche sociale de l’UM. “Des relations humaines de qualité demeurent une source primaire et durable de but dans la vie.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Santé

illusions-d-optique-video
plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues

Actualité