Maison / A la une / La foule accueil le président par des hués et des insultes en marge de sa visite au Puy-en-Velay

La foule accueil le président par des hués et des insultes en marge de sa visite au Puy-en-Velay

Une vingtaine de manifestants attendaient le chef de l’Etat à la sortie de la préfecture de la Haute-Loire.

Empêtré dans une crise sociale qui prendra très certainement une autre tournure ce samedi, avec la promesse de scènes de guerres civiles à Paris, Le gouvernement à récemment fait quelques concessions, dans le but d’apaiser la situation, espérant qu’elles suffiront à renouer le dialogue avec les manifestants. Le Premier ministre Edouard Philippe, très sollicité, a apporté un début de réponse aux mécontentement social grandissant, censées “ramener l’apaisement et la sérénité dans le pays”.

Le chef de l’Etat avait choisi de se rendre au Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour « afficher son soutien et son respect aux agents » qui sont intervenus lors de l’incendie d’un bâtiment samedi lors d’un rassemblement de « Gilets jaunes », selon l’Elysée. Il a rendu hommage à la centaine d’agents présents et a également tenu à remercier les gendarmes qui protégeaient la préfecture.

Le président à par ailleurs profité de l’occasion pour s’entretenir avec des gilets jaunes « modérés ». Arrivé sur les lieux vers 16h, Emmanuel Macron est reparti vers 18 sans faire de déclaration. En sortant de la préfecture, Emmanuel Macron a découvert la présence d’une vingtaine de manifestant dont quelques gilets jaunes présents à la préfecture du Puy-en-Velay scandant “Macron démission“, accompagné de hués et d’insultes.

A propos newstrotteur-fr

Découvrez également

Le président indonésien déclare sa victoire électorale, mais son rival aussi – Newstrotteur

Président indonésien Joko Widodo a déclaré jeudi sa victoire aux élections présidentielles pour prendre la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *