Maison / A la une / Smic, CSG, heures supplémentaires défiscalisées : les gestes du président en réponse à “la colère sociale”

Smic, CSG, heures supplémentaires défiscalisées : les gestes du président en réponse à “la colère sociale”

CRISE SOCIALE – On ne l’attendait plus, C’est ce lundi soir que le président de la république Emmanuel Macron a décrété “l’état d’urgence économique et social” et pris en compte les inquiétudes et colère d’une grande majorité de Français par la prise de mesures destinées à apaiser les tensions croissantes des dernières semaines. Parmi celles-ci : une augmentation de 100 euros du Smic, sans “effort” à faire du côté de l’employeur, notons également l’annulation de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2.000 euros, la défiscalisation des heures supplémentaires et une prime exceptionnelle pour les salariés des entreprises qui veulent la verser.

Après quatre semaines de crise sociale, Le président a accédé à une partie des revendications des gilets jaunes, ce lundi soir, dans une allocution télévisée attendu par tous. Une réponse à “quarante années de malaise qui resurgissent”, a affirmé Emmanuelle Macron et pour tenter d’y apporter une réponse symbolique, voici les mesures que le chef de l’état a souhaié apporter:

“Je demande au gouvernement et au Parlement de faire le nécessaire afin qu’on puisse vivre mieux de son travail dès le début d’année prochaine : le salaire d’un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur”, a annoncé Emmanuel Macron. 

En plus de cette augmentation du salaire minimum, Emmanuelle Macron a déclaré que, dès janvier 2019 “les heures supplémentaires seront versées sans impôt, ni charges”. En somme, une défiscalisation des heures supplémentaires, comme l’avait effectuée le Nicolas Sarkozy pendant son mandat.

Emmanuel Macron a, par ailleurs, annoncé qu’il demandera à “tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d’année à leurs employés. Et cette prime ne sera pas soumis à l’impôt ou autres charges”. 

Le président a également déclaré que la hausse de la CSG touchant les retraités sera annulée “pour ceux qui touchent moins de 2.000 euros par mois”. “L’effort qui leur a été demandé était trop important et il n’était pas juste”, a admis Emmanuelle Macron.

En revanche, pas de changement concernant l’ISF, transformé au début du mandat présidentiel en Impôt sur la fortune immobilière (IFI). “Pendant près de 40 ans il a existé. Vivions-nous mieux ? Les plus riches partaient et notre pays s’affaiblissait”, a affirmé le président.

Emmanuelle Macron a en revanche déclaré que les grandes entreprises pourraient participer à l’effort. “Je les réunirai et prendrai des décisions dans la semaine à venir”, a-t-il poursuivi. “Le dirigeant d’une entreprise française doit payer ses impôts en France, et les grandes entreprises qui y font du profit doivent y payer l’impôt, c’est de la simple justice”, a-t-il ajouté.

Réaction à chaud du leader de “La France insoumise”

Pour le leader de “La France insoumise”, la mobilisation ds “gilets jaunes” n’a pas lieu de s’arrêter, malgré les annonces faites par le président ce lundi soir pour tenter d’apporter des solutions à la crise. “Je crois que l’acte 5 de la révolution citoyenne dans notre pays samedi prochain sera un moment de grande mobilisation”, a réagit sur Twitter Jean-Luc Mélenchon après l’allocution présidentielle. “Dans tout ce qu’a annoncé Macron, tout sera payé par le peuple, rien ne sera payé par les riches”, estime-t-il.

“Bien sûr, comme tout un chacun, je m’en remets à la décision qui sera prise par tous ceux qui sont dans l’action”, poursuit-il après une succession de tweets pour justifier son point de vue. “À l’indignation du plus grand nombre contre le fait que certains ont tout et d’autres rien, Mélenchon a estimé “qu’une distribution de monnaie” ne suffirait pas à calmer l’insurrection citoyenne en cours”.

A propos lenewstrotteur

Découvrez également

jacindaardern.png

Burj Khalifa affiche le visage de Jacinda Ardern alors que la Nouvelle-Zélande pleure Christchurch, victime de la fusillade – Newstrotteur

Le plus haut bâtiment du monde s'étire dans le ciel avec le visage solennel du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *