Un dédommagement de 50% du pass Navigo offert par Valérie Pécresse pour le mois d’Avril et mai

valerie-pecresse-remboursement-carte-navigo-newstrotteur

Ce dédommagement concernera précisément les usagers des lignes SNCF en Île-de-France qui ont été touchées par la grève, mais pas les usagers des lignes RATP. “Un site dédié à l’initiative” sera ouvert dès la mi-juin pour demander le remboursement, explique la présidente de la région.

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a annoncé ce mercredi que 50 % du prix des passes Navigo seraient remboursés par la SNCF pour les mois d’avril et mai, pour compenser les conséquences liés aux grêves des cheminots, débutés au mois d’Avril.

« Je peux aujourd’hui annoncer que la SNCF remboursera 50 % du passe Navigo à tous les abonnés SNCF pour le mois d’avril et de mai », a affirmé sur RTL Valérie Pécresse, avant d’ajouter qu’un dédommagement équivalent serait prévu pour les détenteurs de la carte Imagine R.

Un service minimum demandé

Valérie Pécresse avait demandé avant la grève à ce qu’un service minimum soit respecté. Invitée sur RTL le 16 mars, la présidente de la région Île-de-France avait demandé à ce qu'”un train sur trois circule” les jours de grève, “y compris en heures de pointe”. “C’est la loi et si elle n’est pas respectée, la SNCF devra rembourser tous les voyageurs”, avait-elle prévenu.

Au delà de la remise de 50 %, Valérie Pécresse a demandé à la SNCF « un geste commercial supplémentaire pour les usagers des lignes qui n’ont quasiment pas eu de trains pendant ces jours de grève, voire les jours suivants ». Sa demande demeure toutefois « en discussion » avec la compagnie ferroviaire.

Aucune mesure n’a été arrêtée pour juin, Valérie Pécresse disant « espérer » que la grève ait cessé d’ici au mois prochain. « Je demande que la grève s’arrête. Je pense qu’on est arrivés à un point où on sait quelle est la réforme, le gouvernement a fait les gestes d’apaisement nécessaires », a-t-elle jugé.

Le gouvernement ne fléchira pas sur la réforme de la SNCF

Au début du mois de mai, le patron de la SNCF Guillaume Pepy avait déjà annoncé que les abonnés qui voyagent quotidiennement en TER (Train express régional) bénéficieraient d’une remise de 50 % sur leur abonnement pour le mois de juin.

Si elle « respecte le droit de grève », Mme Pécresse estime que « l’avenir de la SNCF passe par une réforme », pour que la compagnie ferroviaire soit « prête et performante »quand « un jour, l’ouverture à la concurrence se fera ».

La Chine effectue des entraînements en conditions réelles dans les îles de la mer de Chine méridionale pour la première fois

bombardement-chine-actualité-newstrotteur

La force aérienne chinoise a fait attérir des bombardiers à longue portée pour la première fois sur un aéroport dans la mer de Chine méridionale, un journal de l’ Etat a déclaré samedi, dans un mouvement susceptible d’accentuer des tensions sur les revendications étendues de Pékin sur la région contestée.

Le journal China Daily a rapporté que l’Armée de l’air de l’Armée populaire de Libération avait effectué un entraînement au décollage et à l’atterrissage avec le bombardier H-6K dans la mer de Chine méridionale.

La Chine est confrontée à de petits voisins dans de multiples conflits en mer de Chine méridionale sur des îles, des récifs coralliens et des lagunes dans des eaux cruciales pour le commerce mondial et riches en poissons et en réserves potentielles de pétrole et de gaz.

Une déclaration du ministère de la Défense a déclaré vendredi que l’exercice a été mené sur un récif insulaire, mais il n’a pas précisé quand et où, disant seulement que cela a eu lieu récemment dans une “zone maritime du sud”. Il s’agissait de plusieurs H-6K décollant d’une base aérienne puis faisant une frappe simulée contre des cibles marines avant d’atterrir, a indiqué le ministère.

Wang Mingliang, un expert militaire, a déclaré que les exercices de décollage et d’atterrissage aideront l’armée de l’air à améliorer sa «capacité de combat réel contre toutes sortes de menaces à la sécurité maritime».

L’Asia Maritime Transparency Initiative, basée à Washington et utilisant les réseaux sociaux chinois, a identifié l’emplacement de l’exercice sous le nom de Woody Island, la plus grande base de la Chine dans les îles Paracel.

Avec un rayon de combat de près de 3 520 kilomètres, le bombardier H-6K placerait toute l’Asie du Sud-Est dans son rayon d’action depuis l’île Woody, a précisé l’AMTI.

Plus au sud dans le groupe d’îles Spratly, la Chine a construit sept îles artificielles et les a équipées de pistes, de hangars, de radars et de stations de missiles, consolidant ainsi ses vastes revendications territoriales dans la voie navigable achalandée.

Les Etats-Unis et d’autres accusent Pékin de militariser la région pour soutenir ses revendications. L’amiral Phil Davidson, le nouveau chef du Commandement du Pacifique, a déclaré récemment que la Chine avait atteint le point de basculement dans son contrôle sur la mer de Chine méridionale .

Les bases chinoises de la mer de Chine méridionale peuvent être utilisées pour défier la présence américaine dans la région, “et toutes les forces déployées dans les îles submergeraient facilement les forces militaires de tous les autres sinistrés de la mer de Chine méridionale”.

Cuba: Un Boeing 737 transportant 104 passagers s’écrase peu après son décollage de La Havane

un-avion-se-crashe-a-cuba-la-havane-newstrotteur

Un avion de Cubana Airlines transportant 104 passagers s’est écrasé à La Havane, Cuba. Le Boeing 737 est tombé et aurait explosé en flammes près de l’aéroport international José Marti, à 12h30 heure locale.

Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, qui s’est rendu sur les lieux, a déclaré qu’il y avait un “nombre élevé” de victimes. “Il y a eu un accident d’aviation malheureux. Les nouvelles ne sont pas très prometteuses, il semble qu’il y ait un grand nombre de victimes “, a déclaré M. Diaz-Canel, peu de temps après avoir visité la scène. Diaz-Canel a déclaré que neuf membres d’équipage auraient été à bord, en plus des passagers.

Un officier militaire a déclaré qu’il n’y avait apparemment que trois survivants dans un état critique, mais d’autres fonctionnaires ont refusé de confirmer ce chiffre.

Des sources aéroportuaires ont indiqué que l’avion de ligne allait de la capitale à la ville de Holguin, dans l’est du pays. La télévision d’Etat a ajouté que l’avion de ligne était exploité par un équipage étranger, mais n’a donné aucun détail. Des rapports affirment que la compagnie aérienne européenne Blue Panorama louait un avion 737-400 à Cubana de Aviacion depuis plusieurs mois.

Au cours des derniers mois, Cubana a mis hors service plusieurs de ses avions vieillissants en raison de problèmes mécaniques. La compagnie aérienne est tristement célèbre parmi les Cubains pour ses retards fréquents et ses annulations, que Cuba attribue au manque de pièces et d’avions en raison de l’embargo commercial américain sur l’île.

“Il s’est écrasé entre la localité de Boyeros et le village de Santiago de La Vegas”, a déclaré la télévision d’Etat dans son journal télévisé de midi, faisant référence à une zone située à quelque 20 km au sud de La Havane.

Les images de la télévision et les médias sociaux ont montré un large panache de fumée noire au-dessus de l’aéroport. Des ambulances et des pompiers ont été vus se précipitant sur les lieux. L’avion se trouvait dans un champ et semblait lourdement endommagé et brûlé, avec des pompiers pulvérisant de l’eau sur ses restes fumants. Les habitants de la zone rurale ont déclaré avoir vu des survivants être emmenés dans des ambulances. Les photos publiées sur les réseaux sociaux montrent un panache de fumée noire épaisse qui brûle dans le ciel. Les fonctionnaires n’ont pas dit si quelqu’un avait été blessé ou tué.

L’accident vendredi a été le troisième accident mortel majeur de Cuba depuis 2010. L’année dernière, un avion militaire cubain s’est écrasé sur une colline dans la province occidentale d’Artemisa, tuant huit hommes à bord. En novembre 2010, un vol AeroCaribbean de Santiago à La Havane s’est écrasé par mauvais temps alors qu’il survolait le centre de Cuba, tuant les 68 personnes, dont 28 étrangers, dans la pire catastrophe aérienne de Cuba en plus de deux décennies.

 

 

 

Texas: 8-10 morts dans une fusillade au lycée de Houston, un suspect détenu

fusillade-texas-dans-une-ecole-trump-newstrotteur

“Nous sommes avec vous en cette heure tragique et nous serons avec vous pour toujours”, a déclaré le président Donald Trump à la communauté de Santa Fe, au Texas.

Huit à dix personnes ont été abattues vendredi dans un lycée du sud-est du Texas après qu’un tireur vêtu de noir ait ouvert le feu sur le campus de la région de Houston, ont indiqué les autorités et des témoins.

Lors d’une conférence de presse en fin de matinée, le shérif du comté de Harris, Ed Gonzalez, a déclaré que les morts comprenaient principalement des étudiants et quelques employés. Il a également déclaré que le tireur était en détention et qu’une deuxième personne était interrogée.

Les agents fouillent l’école pour trouver des élèves qui pourraient être blessés ou cachés.

Les autorités ont déclaré qu’une deuxième scène est en cours d’investigation dans une maison voisine, où des explosifs ont été trouvés.

“Nous considérons toujours une possibilité dans ces types de situations”, a déclaré Gonzalez.

Une source a déclaré à KHOU-TV que le tireur était un homme, mais ne pouvait fournir aucune autre information. D’autres témoins ont dit que le tireur était vêtu d’un trench noir.

“L’un des individus est détenu, un policier blessé est soigné, l’étendue de ses blessures est inconnue”, a tweeté Gonzalez plus tôt .

Un élève a affirmé qu’il avait vu le tireur entrer dans un bâtiment avec une arme à feu et qu’il avait entendu l’alarme d’incendie de l’école. Lorsque les étudiants sont sortis, il a entendu des coups de feu et a vu une fille avec une blessure au genou. Une élève de 10e année a déclaré que son amie avait été abattue pendant un cours d’art.

Des agents en tenue tactique ont été déployés à l’école lorsque les élèves ont été évacués.

Le chef de la police de Santa Fe, Jeff Powell, a déclaré que des engins explosifs avaient été trouvés sur le campus et dans les environs et a averti la communauté de surveiller les articles suspects.

Un porte-parole de l’hôpital John Sealy à Galveston a déclaré à KHOU-TV qu’une victime adulte était en chirurgie avec des blessures critiques et qu’une autre a été en observation dans la salle d’urgence. Deux autres sont sains et saufs, a précisé le responsable.

Le président Donald Trump a tweeté à propos de la fusillade, «Fusillade dans une école au Texas. Les premières informations montrent qu’on peut s’attendre à de mauvaises nouvelles», a-t-il tweeté. Puis, il a dénoncé «une attaque horrible».

“Cette affaire dure depuis trop longtemps dans notre pays”, a déclaré Trump peu de temps après lors d’une conférence de presse, qualifiant la fusillade “d’attaque absolument horrible”.

“Nous sommes avec vous dans cette heure tragique et nous serons avec vous pour toujours.”

ONU – De plus en plus de morts dans le sahara lors de la traversée des migrants vers l’Europe

migrants-sahara-desert-décès-algérie-newstrotteur

Des dizaines de réfugiés cherchant asile en Europe sont morts cette année dans la chaleur torride du désert du Sahara en Afrique et des milliers d’autres sont piégés là-bas, a déclaré mercredi une agence des Nations Unies.

L’Organisation internationale pour les migrations a déclaré que les migrants ont été bloqués dans le désert ces dernières semaines après avoir été expulsés d’Algérie. Il a également déclaré qu’il fournissait des abris à 3 500 déplacés au Niger.

Le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelkader Messahel a déclaré l’année dernière que les migrants sont “une menace pour la sécurité nationale”.

La répression de la migration par les autorités algériennes a entraîné la déportation de milliers de personnes qui espéraient se rendre sur la côte méditerranéenne de l’Afrique en route vers l’Europe.

De nombreux déportés, principalement originaires du Mali subsaharien, du Cameroun et du Nigeria, ont été abandonnées dans la chaleur brûlante du désert à 120 degrés.

Des responsables ont déclaré que les migrants sont souvent emmenés dans des camions pour être transférés vers des lieux situés à des kilomètres de la frontière algérienne avec le Niger, sans eau ni nourriture. Beaucoup meurent avant d’être secourus.

Au moins 7 000 personnes devraient avoir traversé le refuge de l’OIM à la fin du mois de juin, avant de retourner dans leur pays d’origine.

«La plupart d’entre eux n’ont pas d’argent ou de documents d’identité, de nourriture ou d’eau, ils sont traumatisés, parfois ils n’ont pas pu se déplacer et ont marché ou ont été abandonnés par des trafiquants d’êtres humains et ne savent pas où ils se trouvent. Giuseppe Loprete, chef de l’OIM pour la migration au Niger, a déclaré. “Récemment nous avons trouvé un groupe qui commençait à 50 ans mais seulement six sont restés en vie.

“Le nombre total de morts doit être dans les dizaines dans cette crise actuelle et certainement dans les milliers depuis 2015.”

La Corée du Nord menace de se retirer du sommet américain et annule les pourparlers avec le Sud

moon-jae-kim-jong-un-trump-menace-newstrotteur

La Corée du Nord a annoncé mercredi qu’elle annulait les pourparlers de haut niveau avec la Corée du Sud et menaçait de se retirer d’un sommet avec les Etats-Unis sur les exercices militaires en cours des alliés.

L’agence de presse centrale de Corée du Nord a déclaré que les exercices de Max Thunder entre les forces aériennes sud-coréennes et américaines sont une répétition de l’invasion du Nord et une provocation risquée pour l’amélioration des relations intercoréennes.

Il a également remis en question le fait que le sommet du mois prochain entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump puisse se dérouler comme prévu.

“Cet exercice qui nous vise, qui est mené en Corée du Sud, est un défi flagrant à la Déclaration de Panmunjom et une provocation militaire intentionnelle allant à l’encontre de l’évolution positive de la péninsule coréenne”, indique le rapport KCNA. “Nous n’avons pas d’autre choix que de suspendre les pourparlers de haut niveau Nord-Sud prévus pour le 16 dans le but d’apaiser une situation conflictuelle entre les deux Corées.”

Aux Etats-Unis, il a déclaré: “Les Etats-Unis devront également mener des délibérations prudentes sur le sort du sommet prévu entre la Corée du Nord et les Etats-Unis à la lumière de ce chahut militaire provocateur mené conjointement avec les autorités sud-coréennes.”

L’exercice militaire de deux semaines débuté vendredi, implique une centaine d’avions de guerre, dont huit chasseurs radar F-22 et un nombre indéterminé de bombardiers B-52 et de jets F-15K.

Les pourparlers de haut niveau devaient avoir lieu mercredi au sud du village de Panmunjom pour discuter des mesures de suivi du sommet des deux dirigeants coréens le mois dernier.

Les deux dirigeants, le président sud-coréen Moon Jae -in et Kim, ont également accepté de mettre fin à tous les actes hostiles, d’ouvrir un bureau de liaison conjoint dans la ville frontalière de Kaesong et de promouvoir divers projets de coopération économique.

L’agence de presse nord-coréenne a accusé Séoul et Washington de mener des exercices aériens à grande échelle contre Pyongyang avant que “l’encre sur la déclaration ait une chance de sécher”.

La Corée du Sud et les Etats-Unis commettraient une grave erreur s’ils croyaient pouvoir faire leurs “répétitions de guerre”, a-t-il averti.

“Il y a une limite à la quantité de bonne volonté et d’opportunité que nous pouvons donner”, indique le rapport. “Nous surveillerons attentivement le comportement futur des autorités américaines et sud-coréennes.”

Le ministère de l’unification de Séoul a déclaré avoir été informé du “report indéfini” de la réunion à 12h30, dans un avis envoyé par Ri Son-kwon, président du Comité pour la réunification pacifique du pays.

L’armée russe prend le contrôle de la capitale syrienne alors que l’emprise de Poutine sur le pays se resserre

armée-russe-syrie-poutine-trump-newstrotteur

Selon les des médias russes, des véhicules militaires et du personnel patrouillent dans les quartiers sud de Damas, qui n’ont été qui a récemment été libéré des derniers assaillants.

Toutes les grandes rues de la périphérie de la ville seront désormais surveillées par les forces russes, bien que quelques zones plus petites soient toujours sous le contrôle des militants de l’Etat islamique.

Il y a quelques jours, Israël a attaqué des bases militaires iraniennes avec des missiles en réponse à une attaque présumée contre les hauteurs du Golan détenues par Israël.

Les deux pays sont maintenant au bord de la guerre après que le président américain Donald Trump ait pris la décision controversée de se retirer de l’accord nucléaire iranien.

La décision, soutenue par Israël, a “considérablement augmenté” l ‘”agression” iranienne au Moyen-Orient et pourrait déclencher la troisième guerre mondiale, ont averti les experts.

L’Iran a été un allié clé du président syrien Bashar al-Assad, qui est également soutenu par la Russie, pendant la guerre civile sanglante du pays.

Ceci est en contraste frappant avec les Etats-Unis, qui ont soutenu les rebelles dans leurs tentatives d’éviction de Assad.

Cependant, rien n’indique que l’Occident ait envie d’une action militaire supplémentaire en Syrie, à moins qu’Assad n’utilise de nouveau des armes chimiques sur ses propres citoyens.

Néanmoins, la guerre civile de sept ans continue de ravager le pays alors qu’Assad combat une insurrection menée par des rebelles soutenus par les Etats-Unis.

Washington, Londres et Paris ont été réticents à demander le retrait du pouvoir d’Assad, ce qui irait à l’encontre de la volonté de Poutine.

Au lieu de cela, une guerre par procuration dans laquelle les Etats-Unis ont soutenu des groupes rebelles luttant contre Assad s’est ensuivie, poussant Poutine à intensifier son soutien militaire à Assad.

Les forces israéliennes abattent au moins 16 manifestants alors que les Etats-Unis ouvrent l’ambassade

ambassade-americaine-jerusalem-israel-newstrotteur

Au moins 500  manifestants palestiniens ont été blessés, dont plus d’une douzaine par des balles réelles, ont indiqué des responsables de la santé. 

Un jeune homme de 14 ans et un homme en chaise roulante comptent parmi les victimes de plus de  200 balles tirées par des soldats israéliens, selon des responsables.

Le mouvement islamiste Hamas a été accusé d’avoir fomenté des troubles et incité à la violence pour violer le blocage de la bande de Gaza par l’armée israélienne.

L’effusion de sang survient quelques heures avant que des diplomates américains, dont Ivanka Trump de Donald Trump et son beau-fils Jared Kushner, ne comparaissent lors de la cérémonie d’ouverture de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem.

Trump a déclenché l’indignation internationale l’année dernière après avoir annoncé qu’il reconnaîtrait Jérusalem comme la capitale d’Israël et qu’il déplacerait l’ambassade des États-Unis vers la ville sainte contestée.

L’armée israélienne a largué des tracts et a lancé des gaz lacrymogènes dans la bande de Gaza lundi, avertissant les Palestiniens de rester à l’écart de la frontière avec Israël. 

Les manifestations, surnommées la “Grande Marche du Retour”, devraient culminer mardi, jour où les Palestiniens pleureront en tant que “Nakba” ou “Catastrophe” quand, en 1948, des centaines de milliers d’entre eux ont été chassés de leurs maisons.

Le Hamas, le groupe islamiste militant qui contrôle Gaza, a promis de grandes foules à Gaza et ailleurs au cours des deux prochains jours.

Plus tard dans la journée, les hauts responsables américains couperont le ruban de la nouvelle ambassade des Etats-Unis, ce qui a  provoqué la colère des Palestiniens et des puissances arabes en relocalisant son ambassade à Jérusalem depuis Tel-Aviv.

“Quel jour émouvant pour le peuple d’Israël et l’Etat d’Israël”, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Mais le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah a déclaré que la reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre et la relocalisation de l’ambassade étaient des “violations flagrantes du droit international”.

L’agresseur au couteau à Paris qui a tué un homme dans la rue était «né en Tchétchénie»

attaque-couteau-paris-tchetchenie-newstrotteur-a-la-une

L’homme à l’origine d’un attentat meurtrier perpétré au centre de Paris est né en 1997 en Tchétchénie et ses parents ont été arrêtés pour interrogatoire, selon les autorités.

Un fonctionnaire judiciaire a déclaré que le suspect avait la nationalité française mais était né en République russe de Tchétchénie, où l’extrémisme islamique a longtemps régné.

L’agresseur a été tué par la police après avoir poignardé un homme de 29 ans et blessé quatre autres dans un quartier animé près de l’Opéra Garnier samedi soir. Le suspect avait crié “Allahu Akbar” lors de l’attaque, selon des témoins. L’État islamique a plus tard revendiqué la responsabilité de l’attaque après avoir déclaré qu’un de ses «soldats» avait mené l’attaque.

Le président français Emmanuel Macron a tweeté: “La France a de nouveau payé en sang, mais ne donnera pas un pouce aux ennemis de la liberté”. La France a été en état d’alerte après une série d’attaques.

Plus de 230 personnes ont été tuées par des djihadistes inspirés par l’EI au cours des trois dernières années. Le ministre de l’Intérieur, Gerard Collomb, tient aujourd’hui une réunion spéciale sur la sécurité pour traiter de l’attaque, qui fait l’objet d’une enquête par les autorités antiterroristes. M. Collomb a déclaré du jour au lendemain que les autorités travaillaient pour trouver une personne qui aurait pu aider l’agresseur. L’attaquant a pris pour cible cinq personnes, puis s’est enfui, selon la police de Paris et un témoin.

Lorsque les policiers sont arrivés quelques minutes plus tard, il les a menacés et a été abattu, selon le responsable syndical de la police, Yvan Assioma. Les témoins ont décrit la surprise et la confusion pendant l’attaque, car ils ont reçu l’ordre de rester à l’intérieur des bars et des pubs.

«Je travaillais au restaurant et soudainement j’ai entendu une femme crier, il est venu l’attaquer», a déclaré Jonathan, un témoin travaillant à proximité. «C’est alors que la panique a commencé, tout le monde a commencé à crier et à essayer d’atteindre notre restaurant. L’attaquant a continué à se promener avec son couteau dans ses mains ensanglantées. «La police était rapidement sur les lieux, en moins de cinq minutes. Ils l’ont encerclé et il a essayé de les attaquer avec un couteau mais ils l’ont abattu », a-t-il déclaré aux journalistes.

 

Une personne tuée dans un attentat au couteau à Paris, le suspect aurait été abattu par la police

attentat-attaque-au-couteau-paris-newstrotteur

Une personne a été tuée et plusieurs autres blessées dans une attaque au couteau à Paris, l’attaquant présumé a été abattu par la police, a rapporté samedi Reuters.

Cinq personnes ont été blessées, selon une source policière, et les médias français ont rapporté que deux d’entre eux étaient dans un état critique.

L’attaque s’est produite dans le quartier de l’Opéra de Paris, selon nos premières informations.

Le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb, a dénoncé l’attaque “odieuse” dans un tweet , et a fait l’éloge des policiers qui ont abattu l’assaillant.

Faits divers

Articles récents

plages-cachees-newstrotteur
personnes-incroyables-newstrotteur
endroits-mysterieux-newstrotteur
science-inexpliquees-newstrotteur
mystères_jamais-resolues
hqdefault
Actualité